Après une interview de RT dans laquelle le président syrien affirmait qu’il n’y avait pas de forces iraniennes dans son pays, le ministre israélien de l’énergie riposte en disant: “Ce n’est pas la première fois qu’Assad ment” et ajoutant “Nous sommes déterminés à empêcher l’Iran de transformer la Syrie en base contre Israël”.

 

Alexandra Lukash, Nir Cohen | Ynet, traduit par Hassidout.org

Le ministre de l’Energie Yuval Steinitz a accusé le président syrien Bashar Assad de mentir jeudi après que le dirigeant assiégé a affirmé dans une interview qu’il n’y avait pas de forces iraniennes dans son pays.

“Il y a des forces iraniennes et une présence iranienne en Syrie, tout le monde le sait, des soldats iraniens et même un général ont été tués en Syrie, récemment et dans le passé”, a déclaré Steinitz à Ynet dans une interview.

“Ce n’est pas la première fois qu’Assad  ment, il a également dit qu’il n’y avait pas d’armes chimiques en Syrie et qu’il n’avait jamais utilisé d’armes chimiques – et nous connaissons la vérité derrière cela”, at-il poursuivi.

Steinitz a appelé les affirmations d’Assad dans l’interview avec Russia Today “propagande bon marché”.

 “Assad a permis aux Iraniens, au Hezbollah et aux milices chiites soutenues par l’Iran d’entrer en Syrie, et récemment, un drone iranien s’est infiltré en Israël – en provenance du territoire syrien – et a été abattu – Qui l’a fait?”

“Nous savons que l’Iran a l’intention de tirer parti de la guerre civile en Syrie pour en faire sa base militaire contre l’Etat d’Israël et peut-être même contre toute la région, nous sommes déterminés à empêcher cela”, at-il ajouté.

WhatsApp Vous êtes témoin d'un événement?
%d blogueurs aiment cette page :