En couverture, nous observons à gauche des clichés dévoilant l’énigmatique nœud des Téfilines du Rabbi. À droite, le Rav Moshe Klein, scribe expérimenté, nous partage son savoir, illustrant avec délicatesse la réalisation de ce nœud mystique.

 

Depuis plus de soixante-dix ans, l’aspect méconnu des coutumes du Rabbi déconcertait la communauté des Hassidim. Aspirant à suivre fidèlement les coutumes du Rabbi, ils ont inlassablement cherché à percer ce secret, en vain, jusqu’à aujourd’hui. En effet, l’heure est enfin venue où le mystère est levé : la forme du nœud Dalet des Téfilines que le Rabbi portait, un cadeau précieux de son beau-père, le Rabbi Rayatz, est enfin révélée.

Un secret gardé pendant plus de sept décennies est ainsi mis au grand jour, un secret qui concerne l’essence même des coutumes sacrées du Rabbi. Malgré tous leurs efforts, les Hassidim n’ont pu connaître ce secret jusqu’à ce jour.

Cette révélation, d’une importance majeure, a déjà provoqué une vive agitation et des débats passionnés au sein de la communauté Hassidique. Au cœur de ces débats se trouve la forme du nœud Dalet des Téfilines que le Rabbi portait, un cadeau de son beau-père, le Rabbi Rayatz.

Après soixante-dix ans d’attente, le secret du nœud Dalet est dévoilé cette semaine dans un nouvel ouvrage conséquent, « Hali’hot Menahem » – Les coutumes et conduites du Rabbi. Cet ouvrage, publié par l’Institut « He’hal Menahem », est supervisé par le Gaon HaRav Yossef Its’hak Havlin, Rav de la communauté Habad de Ramat Shlomo et président des institutions « He’hal Menahem » à Jérusalem.

Ce nouveau livre est le premier volume d’une série unique qui rassemble pour la première fois toutes les coutumes et pratiques sacrées du Rabbi, accompagnées de leurs sources, références, commentaires pertinents et comparaisons.

Au cœur de cet ouvrage se trouve la révélation troublante du nœud Dalet. Le Rav Havlin, éditeur en chef de la série « Hali’hot Menahem », a sollicité la direction de Agudat Habad International à New York, qui est responsable de la bibliothèque du Rabbi, afin d’obtenir l’autorisation de documenter les Téfilines du Rabbi.

Consciente de l’importance de cette question, la direction de Agudat Habad a accédé à cette requête. Avec l’assistance du directeur de la bibliothèque et du bibliothécaire en chef, le Rav Shalom Ber Levin, le nœud du Téfiline Chel Roch du Rabbi a été photographié de près, révélant sa réalisation singulière et non conventionnelle.

Grâce à l’expertise du scribe de « Beit Hayenu », le Rav Moshe Klein, la réalisation de ce nœud unique a pu être décryptée. Le scribe, le Rav Klein, a également réalisé une vidéo pédagogique pour démontrer comment créer ce lien spécifique.

Lorsque Moïse a imploré D.ieu, « Je t’en supplie, montre-moi ta gloire », D.ieu lui a répondu « Tu verras mon dos ». Nos sages interprètent cette réponse comme l’exposition du nœud des Téfilines. Ainsi, voir le nœud des Téfilines est une manifestation de la sainteté essentielle du Créateur. Cette révélation apporte donc une nouvelle profondeur aux coutumes et à la sainteté du Rabbi.

Pour le plus grand intérêt du public, la rédaction de « Hali’hot Menahem » a publié la documentation sur ce nœud dans le nouvel ouvrage, ainsi que la vidéo d’instruction du scribe, le Rav Moshe Klein. Ces sources précieuses sont désormais accessibles à tous, permettant à la communauté Hassidique de continuer à suivre de plus près les coutumes sacrées du Rabbi.