Les premières doses du vaccin contre le coronavirus arrivent en Israël, le premier ministre et le ministre de la santé étant sur le tarmac pour marquer leur arrivée.

Le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou et le ministre de la santé Yuli Edelstein (Likoud) ont salué l’arrivée des premières doses du vaccin contre les coronavirus développé par Pfizer et BioNTech, en tenant une conférence de presse sur le tarmac de l’aéroport international Ben Gourion mercredi matin.

« Je crois en ce vaccin », a déclaré M. Netanyahou. « Je m’attends à ce qu’il obtienne tous les permis nécessaires dans les prochains jours, et je veux encourager les Israéliens à se faire vacciner. Je veux donner l’exemple, et je compte donc être la première personne en Israël à se faire vacciner ».

M. Netanyahou a déclaré que l’arrivée du vaccin est un développement majeur dans la lutte d’Israël contre le coronavirus, mais il a appelé les Israéliens à continuer à respecter les règlements sanitaires.

« Nous sommes ici pour célébrer un grand jour pour l’État d’Israël. Nous pouvons voir la fin » de la pandémie. « Mais nous devons continuer à respecter les règles. »

Edelstein a qualifié l’arrivée des premières doses du vaccin d' »événement heureux », des millions de doses supplémentaires devant arriver en Israël dans les mois à venir.

Israël a commandé huit millions de doses du vaccin Pfizer – BioNTech, assez pour vacciner quatre millions de personnes.

L’État juif a également élargi son accord avec Moderna, doublant le nombre de doses commandées, qui passe de trois à six millions.

 

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :