Je fais réponse à votre lettre dans laquelle vous m’interrogez sur le moyen de réparer ce qui s’est passé et de lutter contre tout cela à l’avenir, car vous êtes saisi par le désespoir.

Il est important de noter que, selon divers textes, le désespoir peut être perçu comme un stratagème du mauvais penchant, un moyen qu’il utilise pour faire tomber l’homme dans ses pièges. Le mauvais penchant tente alors de convaincre l’individu qu’il est incapable de maîtriser son attirance pour le mal et qu’il n’a plus aucune raison de la combattre, ni aucun intérêt à le faire.

Ce sentiment est en réalité contraire à la foi, qui nous enseigne que Dieu a créé l’ensemble du monde, y compris l’homme. Comme il est dit, « nul endroit n’est vidé de Sa Présence ». Dieu, dans Sa sainte Torah, affirme : « J’ai créé le mauvais penchant et J’ai conçu la Torah comme son antidote ».

En vous engageant dans l’étude de la Torah et en appliquant ses enseignements, vous réussirez progressivement à chasser le mauvais penchant de votre vie. Gardez la foi en la capacité de la Torah à vous guider sur le chemin du bien et sachez que vous avez en vous la force de surmonter les défis et de vous améliorer.

Source : Lettre 3486

À l’initiative du Beth Loubavitch et du Mak’hon Or Ha’Hassidout

👉 Rejoignez le groupe (silencieux) grâce au lien :
https://chat.whatsapp.com/IwgPXeGXBtO4GGlDq9CuHf