De graves inondations dans le nord de l’Inde ont entraîné la déconnexion de 270 touristes israéliens qui se trouvaient dans des zones touchées. Les régions populaires auprès des touristes, telles que Manali, Vashisht et Kasol, ont été privées d’infrastructures vitales telles que l’électricité et les communications. Les familles des Israéliens déconnectés ont sollicité l’aide des Chlou’him Habad en Inde, le Rav Israël Kozlovsky et le Rav Uri Blau, pour obtenir des informations sur leurs proches. 

 

Les inondations sévères dans le nord de l’Inde ont entraîné la déconnexion de 270 touristes israéliens, ce qui a causé de l’inquiétude parmi leurs proches. Les Chlou’him de Chabad en Inde, le Rav Israël Kozlovsky et le Rav Uri Blau, ont été sollicités pour obtenir des informations sur leurs proches. Selon les Chlou’him, il n’y a pas eu de cas extrêmes impliquant des Israéliens, mais la communication est actuellement coupée dans les régions touchées par les inondations.

Les régions les plus touchées par les inondations sont des destinations touristiques populaires pour les Israéliens, telles que Manali, Vashisht, Naggar, Kasol, Pulga, Kalga, Tosh et Jibhi. Ces zones ont subi des dommages aux infrastructures, y compris les réseaux d’eau et d’électricité, ainsi que des routes d’accès endommagées.

Les familles des Israéliens concernés sont très préoccupées et cherchent à avoir des nouvelles de leurs proches. Elles se tournent vers le Beth Habad à Mumbai, dirigée par les Chlou’him Rav Israël Kozlovsky et Rav Uri Blau, pour obtenir de l’aide dans la localisation de leurs proches. Cependant, en raison de la déconnexion des communications et des dommages aux infrastructures, il est difficile de savoir où se trouvent exactement les Israéliens.

Certains Israéliens qui étaient présents dans les zones touchées par les inondations ont réussi à se mettre en sécurité et ont rassuré leurs proches par le biais de messages en ligne. Ils indiquent que la situation à Manali, par exemple, était relativement sûre, mais qu’il y avait une absence de communication en raison des perturbations des réseaux.

Le ministère des Affaires étrangères d’Israël tente également de rassurer les familles en indiquant qu’il y a des indications positives selon lesquelles les Israéliens se trouvent ensemble à Kasol et Manali et qu’ils vont bien. Des équipes de représentants de l’ambassade sont également présentes dans la région pour vérifier l’identité des Israéliens et les aider.

Dans l’ensemble, bien que la communication soit actuellement difficile et que les infrastructures soient endommagées, il semble y avoir des signes encourageants que les touristes israéliens touchés par les inondations sont en sécurité et ensemble dans certaines régions spécifiques. Les autorités et les Chlou’him sur place continuent de travailler pour rétablir les communications et fournir des informations précises sur la situation des Israéliens concernés.