1 blessé lors de l’attaque de la cérémonie d’allumage d’une Menorah à Lexington, dans le Kentucky.

Le centre ‘Habad à Lexington, dans le Kentucky, va voir sa présence policière renforcée pour le reste de ‘Hanouccah après une agression lors d’un éclairage public de la Ménorah organisé pour  la communauté.

Un chauffeur a tenu des propos antisémites à l’encontre des personnes qui allumaient la Menorah à l’extérieur du ‘Habad of the Bluegrass’ après avoir presque percuté plusieurs personnes lors de l’événement, a déclaré la police à la chaîne de télévision locale.

Quand un membre de la communauté a essayé d’éloigner le conducteur, celui-ci a accéléré, traînant le membre de la communauté et lui roulant sur la jambe, selon un compte-rendu détaillé sur la page Facebook de ‘Habad of the Bluegrass’.

« Une voiture s’est arrêtée, heurtant presque l’équipe de tournage bénévole et le conducteur s’est mis à crier des propos injurieux. Un membre de la communauté qui aidait à l’éclairage s’est interposé héroïquement entre l’agresseur et le Beth ‘Habad alors que plusieurs enfants se trouvaient dans la pièce de devant ».

L’agresseur a saisi l’homme et lui a tenu le bras, l’a traîné sur un bloc et lui a roulé sur la jambe. La voiture est alors partie à toute allure.

Quelqu’un a crié « Appelez le 911 » et il a dit « Allumons d’abord la Menorah, je ne vais pas permettre que cela nous empêche de célébrer notre foi et de répandre la lumière, ce qui est le message même de ‘Hanouccah », a déclaré le Rav Shlomo Litvin.

« Tout peut être utilisé pour la spiritualité ou la négativité. Pour tout ce qui nous arrive, c’est la façon dont nous réagissons qui le fait exister ».

L’incident a été rapidement condamné par les autorités locales et nationales, y compris par le gouvernement du Kentucky Andy Beshear, qui l’a dénoncé dans des tweets dimanche après-midi.

Habad of the Bluegrass a signalé des actes de vandalisme, y compris à sa Ménorah, à plusieurs reprises au cours des derniers mois. Litvin a également lancé un effort d’éducation communautaire cet été après que des dépliants sur le « pouvoir blanc » aient été distribués à Lexington, siège de l’université du Kentucky.

 

Abonnez-vous à Hassidout.org par Email

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir tous les nouveaux articles dans votre boite e-mail.

 
Widget not in any sidebars