PHOTO : Le Grand Rabbin israélien Its’hak Yossef, au centre, écrit une partie d’un rouleau de la Torah au centre communautaire juif de Dubaï, le 19 décembre 2020. A gauche, le chef du centre, le Rav Levi Duchman, Chalia’h du Rabbi à Dubaï.

 

DUBAI, Émirats arabes unis (JTA) – Dans le cadre d’un voyage historique à travers les Émirats arabes unis, le grand rabbin séfarade d’Israël a donné sa certification orthodoxe au centre de la communauté juive de ce pays, à une jeune synagogue d’Abou Dhabi et à d’autres institutions juives, contribuant ainsi à marquer une nouvelle ère de vie religieuse juive dans le pays qui a récemment conclu un accord de normalisation avec Israël.

Dans un geste symbolique, le grand rabbin Its’hak Yossef a aidé le centre de Dubaï à commencer à écrire un rouleau de la Torah Motsaei Chabat  et a investi le Chalia’h du Rabbi à Dubaï, Rav Levi Duchman comme chef de la communauté.

« La survie d’une communauté juive dépend de son adhésion aux valeurs de la Torah et de l’apprentissage de la Torah », a déclaré le Rav Its’hak Yossef aux quelque 80 membres de la communauté présents.

Se référant au Rav Lévi Duchman, il a déclaré : « La communauté juive des Émirats a la chance d’avoir un rabbin qui non seulement enseigne la Torah, mais qui travaille à faire grandir la communauté et ses institutions ».

La cérémonie comprenait des prières spéciales en hébreu, en anglais et en arabe, tandis que le Rav Its’hak Yossef a également exprimé sa gratitude envers le gouvernement des Émirats arabes unis. Les Émirats, un ensemble de sept villes riches en pétrole dans le golfe Persique, n’avaient pas reconnu diplomatiquement Israël en tant qu’État avant le mois d’août, lorsque les deux nations ont signé un accord ouvrant des relations officielles, le commerce et le tourisme. Depuis lors, plus de 50 000 Israéliens se sont rendus dans le pays.

Avant les accords avec les Emirats arabes unis et d’autres pays arabes qui ont suivi, dont le Soudan et le Maroc, Israël n’avait de relations officielles dans la région qu’avec l’Égypte et la Jordanie.

« Dubaï a déjà vu une vague d’Israéliens en visite depuis les accords d’Abraham, et ce n’est que le début du potentiel de tourisme et de coopération entre Israël et les Émirats », a déclaré Solly Wolf, le président du centre de Dubaï.

Lors de la cérémonie de samedi, le Rav Its’hak Yossef a également remis sa certification à la synagogue Beit Tefillah de la capitale Abu Dhabi, dont la licence a été approuvée en septembre et qui est à la recherche d’un lieu approprié pour ouvrir.

« Nous entrons maintenant dans une nouvelle phase de planification et de croissance, non seulement pour la communauté résidente, mais aussi pour les nombreux Israéliens qui viennent nous rendre visite », a déclaré Daniel Seal, porte-parole de la communauté d’Abou Dhabi et membre du conseil d’administration de Beit Tefillah. « C’est une période passionnante pour la communauté, et je me réjouis de travailler avec le rabbin Duchman sur les nombreux projets que nous avons planifiés ».

Le Rav Lévi Duchman, qui est aux Emirats arabes unis depuis six ans, a déclaré : « Nous attendons cette occasion depuis des années pour pouvoir siéger en tant que communauté et obtenir une reconnaissance ». S’adressant à l’assemblée, le rabbin a déclaré que lui et d’autres personnes travaillaient à la construction de la communauté juive dans les sept Émirats.

Seal a estimé qu’environ 2 000 juifs vivent aux Emirats arabes unis.

« Nous n’avons pas de chiffre exact car ils n’ont jamais été comptés », a-t-il déclaré.

Pour Andreas Gulya, un juif allemand qui vit aux Emirats arabes unis depuis 10 ans, il est temps de sortir de l’ombre.

« La tournure des événements m’a laissé sans voix », a-t-il déclaré à l’Agence télégraphique juive.

Participant à la cérémonie avec ses trois enfants, Gulya, un banquier d’affaires, a déclaré avoir appris l’existence des accords d’Abraham par les médias.

« Jusqu’à il y a quelques mois, je n’osais dire à personne ici que j’étais juif », a-t-il dit, « mais les choses ont changé pour le mieux maintenant ».

Les Émirats arabes unis sont plus que la maison pour Gulya depuis qu’il a rencontré sa femme éthiopienne ici.

« Elle est prête à se convertir à la foi juive, et j’ai déjà eu un mot avec le rabbin Duchman à ce sujet », a déclaré Gulya.

Au cours de sa visite de quatre jours aux Émirats arabes unis, le grand rabbin a également approuvé la première école juive du pays, qui s’appelle « Mini Miracles », et a examiné les plans et le site proposé pour la nouvelle mikvah de la communauté à Dubaï.

« Nous avons 20 élèves qui attendent d’être inscrits à la maternelle, qui sera ouverte aux inscriptions à partir du 3 janvier », a déclaré M. Seal.

En conclusion de sa visite dimanche, M. le Rav Its’hak Yossef s’est rendu à Abou Dhabi pour rencontrer de hauts fonctionnaires du gouvernement des EAU afin de discuter des moyens de continuer à promouvoir la compréhension mutuelle entre les Juifs et les musulmans dans toute la région.

Pour Seal et d’autres, c’était un voyage plein d’espoir qui pourrait mener à plus.

« Alors que géographiquement parlant, le Moyen-Orient, et l’Arabie historique, abritaient la communauté juive séfarade, aujourd’hui, il y a une intégration bien plus grande entre les deux communautés dans le monde », a déclaré M. Seal. « En tant que tel, il était peut-être logique que le grand rabbin le Rav Its’hak Yossef soit le premier à nous rendre visite, mais bien sûr, nous sommes impatients d’accueillir le grand rabbin ashkénaze, lui aussi ». macos/deepLFree.translatedWithDeepL.text

Abonnez-vous à Hassidout.org par Email

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir tous les nouveaux articles dans votre boite e-mail.

 
Widget not in any sidebars