Le Rav Menachem Mendel Meshi-Zahav, père du président de ZAKA, Yehouda Meshi-Zahav, meurt dans la semaine suivant le décès de sa femme.

 

Yehuda Meshi-Zahav est le fondateur et président de ZAKA, une organisation internationale de volontaires humanitaires reconnue par l’ONU avec près de 4 000 volontaires en Israël et dans le monde. 

Son père, le Rav Menachem Mendel Meshi-Zahav, est décédé vendredi après-midi, juste avant le coucher du soleil.

Ces dernières semaines. Meshi-Zahav a perdu son frère, ainsi que sa mère il y a moins d’une semaine et vendredi, son père également. Selon Makor Rishon, son frère est mort d’une crise cardiaque et vivait au Mexique

Ce soir, il a envoyé une déclaration disant: « La mort est venue à notre fenêtre; fragment par fragment, nous avons été brisés; calamité après calamité. Mon jeune frère Moshe, que sa mémoire soit bénie; ma mère, puisse sa mémoire être bénie; et maintenant mon père et maître, que sa mémoire soit bénie – tout cela en trente jours. Notre peine est énorme. Qui va nous guérir ??  »

« Maître du Monde, je sais que Tu nous éprouve, une épreuve douloureuse et difficile. Hélas! Combien ça fait mal, mais je vous promets que même caché sous de nombreuses voiles, certainement, le Dieu béni est là ». Parce que je sais que lorsqu’un père nous frappe, ce n’est que par amour, je continuerai à T’aimer de tout mon cœur, de toute mon âme et de toutes mes forces; je marcherai sur le chemin de la Torah et de ses commandements, augmentant mon travail avec des actes de bonté et de miséricorde, comme mes chers parents, de mémoire bénie, m’ont enseigné; ceux qui étaient aimés et aimables dans leur vie et dans leur mort n’étaient pas séparés. D.ieu est notre D.ieu D.ieu est Un.  »

 

Le Rav Menachem Mendel a’h  Meshi-Zahav, bénissant sont fils Yehouda Meshi Zahav, président de Zaka

Ce soir également, ZAKA a envoyé un message: « Dans leur vie et dans leur mort, ils n’ont pas été séparés. La famille ZAKA partage le grand et douloureux deuil de son président, Yehouda Meshi-Zahav, après le décès de son pèr, Rabbi Menachem Mendel, de mémoire bénie, pendant la période de deuil de sept jours pour sa mère, Sara Zissel, de mémoire bénie. Dans vos grandes actions, puissiez-vous trouver  la consolation et ne pas connaître plus de douleur. Barou’h Dayan Haemet. « 

%d blogueurs aiment cette page :