Sraya Lotan de l’Autorité des aéroports d’Israël a filmé son lieu de travail, l’aéroport Ben Gourion, pour montrer à quoi il ressemblait ces derniers jours après l’arrêt des vols à destination et en provenance d’Israël au milieu de la pandémie de coronavirus.

 

« Plus de 30 000 employés étaient sur place au cours de l’année dernière pour aider environ 25 millions de personnes qui ont pris l’avion pour 200 destinations différentes depuis l’endroit le plus fréquenté, le plus amusant et le plus vivant », a écrit Sraya Lotan dans un article sur son compte Facebook. « En un instant, tout s’est arrêté et a gelé. »

« J’ai spontanément sorti mon téléphone et filmé mon lieu de travail qui ressemble à un film d’horreur, une vraie ville fantôme », a-t-il ajouté. « L’endroit le plus éveillé et le plus heureux est devenu en un instant l’endroit le plus triste du pays. » israelnationalnews.com

 

%d blogueurs aiment cette page :