Le Rav Pin’has Korf, Mashpia de longue date et une des grandes personnalités hassidiques du quartier de Crown Heights, est décédé mardi soir, 20 Tammuz, 5781, à l’âge de 86 ans. Il avait contracté le covid-19.

Né à Kharkov en 1935, il était le fils de Rav Yehoshoua Korf, qui était le chef Mashpia de la Yéchiva centrale Tom’hei Tmimim Lubavitch au 770 et l’un des 3  mashpiim que le Rabbi avait nommé à Crown Heights.

Le nom original de la famille était Charitonov, mais son grand-pèreRav  Guedalia l’avait changé pour éviter d’être enrôlé dans l’armée soviétique afin de pouvoir étudier dans la Yéchiva Tom’hei Tmimim clandestine à Krementchouk.

Les Korf étaient l’une des familles hassidiques qui ont quitté clandestinement l’Union soviétique après la Seconde Guerre mondiale lors de ce qu’on a appelé «l’exode russe» en 5706-5707 (1945-1947).

Lorsqu’ils se sont installés dans le deuxième plus grand camp de réfugiés à Pocking, en Allemagne, Rav Pinye faisait partie des premiers étudiants de la Yéchiva Tom’hei Tmimim installés là-bas.

Il a ensuite étudié à la Yéchiva Tom’hei Tmimim de Brunoy, en France, sous la direction du Rav Nissan Nemenov, puis à la Yéchiva Tom’hei Tmimim à Montréal, au Canada. En 5713 (1952), il se rend à la Yéchiva du 770.

Lors de son mariage avec sa femme Haya, il a servi comme Mashgiach à la Yéchiva Tom’hei Tmimim à Newark, dans le New Jersey (qui a été transféré à Morristown). Il a servi dans le même rôle à la Yéchiva de Montréal.

En 5730, il retourna à Crown Heights et fut nommé Mashpia au Beth Midrash Oholei Torah. Ces dernières années, il a servi comme Mashpia à la Yéchiva 770, continuant à enseigner et à guider les Bahourim sur les questions spirituelles.

Sa piété et sa sincérité, ainsi que son attachement au Rabbi et ses connaissances en Hassidout, ont fait de lui un exemple pour de nombreux élèves.

Il a pris une part active aux efforts de sensibilisation des Mivtsaïm par l’intermédiaire de Lubavitch Youth Organization (Tzach), Mivtsa Mezouza et l’organisation FREE qui sert les immigrants de l’ex-Union soviétique.

Le Rav Korf a donné de nombreux cours de ‘Hassidout dans les quartiers religieux de New York. Au cours d’un de ces voyages, en Sivan 5743 (1984), il a été agressé par cinq Hassidim de Satmar opposés à Loubavitch. Sa barbe a été sauvagement coupée.

2 semaines plus tard, un Hassid Satmar, le Rav Mendel Vechter qui a appris le ‘Hassidout avec le Rav Korf et le Rav Yoel Kahn, le Hozer du Rabbi, a également été battu et sa barbe coupée. Après des années d’hostilité, Satmar et Loubavitch entretiennent désormais des relations amicales.

Pendant plus d’un an, il était en mauvaise santé depuis qu’il a contracté le Covid-19. Son frère, le Rav Guedalia Korf est décédé à l’âge de 90 ans et son neveu Rav Yanky Korf est décédé à l’âge de 62 ans après avoir, eux aussi été infecté par le Covid-19.

Il laisse dans le deuil son épouse Mme Haya Korf, leurs enfants :
Mme Batsheva Gruzman – Migdal, Israël;
Yosef Yitzchok Korf – Brooklyn, New York ;
Mme Chani Marinovsky – Kfar Daniel, Israël ;
Mme Rochel Landa – Toronto, Canada ;
Rav Mendy Korf – Toronto, Canada ;
Mme Nechama Dina Nemirovsky – Crown Heights ;
Rav Leibel Korf – Los Angeles, Californie ;
Rav Benche Korf – Miami Beach, Floride ;
Rabbi Pesachya Korf – Crown Heights ;
Rav Berel Korf – Manchester, Angleterre ;
des petits-enfants et arrière-petits-enfants.

Il laisse dans le deuil ses frères et sœurs :
Rabbi Avrohom Korf – Miami, Floride
et Mme Batsheva Shemtov – Oak Park, Michigan.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :