Le Rav Mayer Rispler, 70 ans, un leader du mouvement hassidique Satmar qui a appelé ses membres à respecter les règles de santé, décédé à 70 ans après avoir été infecté.

Le Président du mouvement hassidique Satmar qui a appelé les juifs orthodoxes à suivre les règlements sanitaires de New York pendant la première vague de la pandémie ce printemps est mort du COVID-19.

Rav Mayer Rispler, 70 ans, est décédée vendredi. Il avait été placé sous respirateur fin septembre, alors que les taux d’infection augmentaient dans les quartiers orthodoxes de la ville.

Alors que le Rav Rispler était hospitalisé, les responsables de la ville et de l’État ont imposé des restrictions sur les «zones rouges» avec de nombreuses infections, ce qui a poussé certains juifs orthodoxes de Brooklyn qui ont brûlé des masques dans la rue à protester contre leur sentiment d’être isolés par les règles.

Le Rav Rispler avait soutenu la gestion de la pandémie par la ville en avril, après qu’un grand enterrement d’un rabbin décédé du COVID-19 ait incité le maire de New York, Bill de Blasio, à s’en prendre à la communauté dans un tweet largement critiqué. Le Rav Rispler a défendu le maire et a appelé au respect des réglementations gouvernementales en matière de santé.

«Nous ne tolérons aucun comportement qui met les gens en danger et nous nous engageons à continuer à travailler aux côtés des courageux hommes et femmes du NYPD pour traiter et éliminer de tels événements», écrivait le Rav Rispler à l’époque.

Le Rav Rispler était comptable et l’un des principaux donateurs des institutions Satmar de Williamsburg. Ses funérailles y ont eu lieu aujourd’hui.

 

 

 

 

 

%d