Le Rav Chalom Eidelman, 83 ans, Chalia’h dévoué de longue date du Rabbi à Casablanca, au Maroc, est décédé le 16 Nissan, 5780 après avoir été infecté par le coronavirus.

Le Rav Eidelman est né en 5696 – 1936 de ses parents, le Rav Aryeh Dov et Slava Eidelman . À l’âge de 9 ans, il s’est enfui avec sa famille de la Russie communiste à Paris en passant par la Pologne.

En tant que Ba’hour, il a appris à la Yechiva Tomhei Temimim de Brunoy, et bien qu’il ait demandé la permission au Rabbi de venir apprendre en 770, le Rabbi lui a écrit que son travail consistait à rester à Brunoy et à avoir une influence sur l’apprentissage des élèves sefaradim qui étudiaient  à Brunoy.

En 5716, le Rav Eidelman était l’un des Chlou’him que le Rabbi envoyé à Kfar ‘Habad pour réconforter la communauté après l’attentat dans la Yeshiva par un palestinien. Le Rav Edelman était le seul choisi de la Yechiva de Brunoy, le reste des étant envoyé du 770.

En 5719, avant son mariage, le Rabbi a nommé le Rav Eidelman comme le Chalia’h au Maroc. Il est parti pour le Maroc quelques jours après son mariage avec sa femme Gittel (née Gurkov), à Zot Hanoucca.

Depuis lors, il était un jeune Chalia’h dévoué du Rabbi à Casablanca, au Maroc, aux côtés du Rav Shlomo Matusof a’h et du Rav Leibel Raskin a’h. Sa grande influence se fit sentir dans tout le Maroc.

Il a ouvert un Kollel où le Rav Edelman a formé des centaines des Rabanim et Dayanim, en poste de part le monde et surtout en Israël, dont Rav Chlomo Amar, ancien Richone Letsion et actuel grand rabbin de Jérusalem, très apprécié du public français et francophone et le Rav Dayan de Montréal, Rav David Raphael Banon.

Ses enfants sont Chlou’him dans des communautés du monde entier. Avec son beau frère le Rav Hillel Pevzner, sous la direction du Rabbi, ils cherchaient des livres et manuscrits de Torah, plus précisément de ‘hassidout. Chaque fois qu’ils en avaient l’occasion, ils les envoyaient au Rabbi et dans certains cas, ils envoyaient des photocopies de ce qu’ils avaient trouvé.

Dernièrement, le Rav Eidelman est tombé malade du coronavirus, et, 15 Nissan, il est décédé.

Il laisse dans le deuil son épouse Gittel et ses enfants
le Rav Shneur Zalman Eidelman – Vienne, Autriche,
le Rav Yoel Eidelman – Brunoy, France,
le Rav Menachem Mendel Eidelman – Crown Heights,
le Rav Eliezer Eidelman – Manchester, Angleterre,
le Rav Shmuel Eidelman – Crown Heights,
Mme Toiba Rivka Belinow – Paris, France
et Mme Chana Gurevitch – Chicago,
et de nombreux petits-enfants et arrière-petits-enfants, dont beaucoup sont des Shluchim à travers le monde.

Il laisse également dans le deuil sa sœur, Assya Pevsner , France. (La famille a demandé à ne pas l’informer du décès).

Il a été précédé par son fils, le Rav Yossef Its’hak Eidelman d’Israël et par son frère, le Rav Yoel Edelman de Paris, France.

La Levaya de Rav Edelman a été réalisée par le Rav Lévy Banon accompagné de Mr Bentolila. L’enterrement du Rav Edelman c’est fait dans les règles et avec toutes les prières.

 


Dimanche 13 Janvier 2019 au Centre Communautaire Juif de Casablanca (CCJC) un vibrant hommage a été rendu à Rav Chalom a’h Edelman et son épouse, émissaires du Rabbi, pour saluer et honorer ses 60 ans de présence au Maroc.

 

WhatsApp CONTACTEZ HASSIDOUT.ORG