Rav Aharon Monsonego , le grand rabbin du Maroc qui a œuvré au renforcement de sa communauté juive malgré une immigration massive ces dernières décennies, est décédé mardi 26 av 5778 à l’hôpital Shaarei Tzedek . Il avait 90 ans. 

 

Né en 1929 à Fès, au Maroc, le Rav Aharon Monsonego  a appris entre 1945 et 1952, à la Yechiva d’Aix-les-Bains, sous le Rav Haim Itshak ‘Haikin a”h, et sous le Rav Morde’hai Pogramansky a”h . Il était le fils du Rav Yedidya Monsonego, qui avait été le Rav de la ville de Fès.

Depuis son retour en Afrique du Nord en 1952, le Rav Monsonego s’est installé à Casablanca, suite à l’appel d’Itshak Chalom, président de la communauté juive de Casablanca. Il dirigeait l’école Talmud Torah à Casablanca, qui comptait alors plus de 1500 étudiants et a ensuite exercé les fonctions de grand rabbin et de Dayan depuis 1998, pendant 50 ans, à un moment critique, alors que la population juive continuait à diminuer. Il avait succédé en 1998 au Rav Shimon Suissa à la tête du grand-rabbinat du Maroc et était à la tête du tribunal rabbinique.

Les juifs marocains constituent une communauté ancienne. Avant la fondation d’Israël en 1948, il y avait environ 250 000 à 350 000 Juifs dans le pays, ce qui faisait du Maroc la plus grande communauté juive du monde musulman.

Selon les données fournies par les dirigeants de la communauté juive au Département d’Etat des Etats-Unis, on estime que 3 000 à 4 000 Juifs vivent au Maroc, dont 2 500 environ à Casablanca.

Au fil des ans, le Rav Monsonego a été en contact étroit avec le Rabbi de Loubavitch et ses Chlou’him envoyés dans le pays, le Rav Chlomo Matusof a”h, le Rav Leibel Raskin a”h et Rav Chalom Eidelman

À Lag Baomer 5750 (1991), le Rav Monsonego s’est joint à une délégation conduite par le grand rabbin de Jérusalem, Rav Chalom Messas, pour se rendre au siège mondial de Loubavitch, au 770 Eastern Parkway, à Brooklyn.

La délégation a participé au grand défilé ouvertement consacré aux thèmes et aux traditions juives. Ils ont ensuite été invités au 770 à rencontrer personnellement le Rabbi.. 

“Son décès est une véritable perte pour la communauté juive au Maroc”, a déclaré le Rav Levi Banon, Chaliah au Maroc. “Quand nous sommes arrivés en 2009, il a été très encourageant pour nos activités avec la communauté. Sa mémoire sera une source d’inspiration pour beaucoup.” 

Le Rav Aharon Monsonego était en contact avec le Possek séfarade, Rav Ovadia Yossef z”l pour des responsa Halachique et avait également un lien fort avec le Rav Yossef Shalom Elyashiv z”l.

Après le décès de sa femme il y a plusieurs années, le Rav Monsonego s’est installé à Jérusalem en 2014. 

Le Levaya aura lieu mardi après-midi au Har Hamenouhot, où il est enterré. 

Il laisse dans le deuil ses fils, ses petits-enfants, ses arrière-petits-enfants et même plusieurs arrière-arrière-petits-enfants, qui continuent son chemin glorieux. 

 

 

 


Le grand rabbin séfarade de Jérusalem, Rav Shlomo Amar, aux funérailles du Rav Aharon Monsonego, à Jérusalem.





Publicités
WhatsApp CONTACTEZ HASSIDOUT.ORG