Environ 81% des soldats ont été complètement vaccinés ou récupérés du COVID-19, avec un pourcentage qui devrait grimper à 85% dans les semaines à venir; cas confirmés parmi les soldats en baisse à 149 contre un sommet de 2033 le mois dernier

L’armée israélienne a annoncé jeudi qu’elle avait vacciné la grande majorité de ses soldats, permettant à l’armée de reprendre bon nombre de ses opérations normales.

« L’armée israélienne est la première armée au monde à atteindre l’immunité collective », a déclaré le major général Itzik Turgeman, chef de la direction de la technologie et de la logistique de l’armée, qui supervise son corps médical.

L’armée a déclaré que 81% de ses soldats avaient été vaccinés ou récupérés du COVID-19. Il s’attend à ce que ce nombre passe à 85% dans les prochains jours.

Les cas confirmés parmi les soldats sont également tombés à 149 jeudi, contre 2033 le mois dernier.

Le général Alon Glazberg, médecin-chef de Tsahal, a déclaré que les unités dans lesquelles 90% des soldats avaient été vaccinés ou récupérés avaient reçu le statut «vert». Ces unités ont beaucoup plus de flexibilité en termes de formation, de rassemblement et de fonctionnement.

« Cela nous permettra de nous entraîner et d’opérer de manière plus normale », a-t-il déclaré aux journalistes. « Il y a encore des restrictions, mais en général, une unité verte peut revenir en arrière et se comporter comme une capsule. »

Selon Tsahal, environ 8% des soldats sont classés comme «refuseurs de vaccins». Certaines d’entre elles sont des femmes en début de grossesse, tandis que d’autres agissent pour des motifs idéologiques ou politiques. Les responsables militaires ont déclaré qu’ils ne pouvaient pas forcer les soldats restants à se faire vacciner.

Les responsables de l’armée ont déclaré que les efforts des relations publiques pour promouvoir les vaccinations et les centres de vaccination continueront à fonctionner dans plusieurs grandes bases. Il a également été déclaré que le vaccin contre le coronavirus ne sera pas administré aux nouvelles recrues dans le cadre de leur processus d’enrôlement puisqu’elles reçoivent des vaccins pour d’autres maladies.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :