L’astronaute israélien Eytan Stibbe a organisé vendredi la première nuit du Seder de Pessa’h dans l’espace tout en mangeant de la Matsa Chemoura faite à la main et en parlant des valeurs de liberté et de survie que symbolise la fête avec ses trois collègues de la Station spatiale internationale (ISS).

L’homme d’affaires et ancien pilote de chasse – qui est devenu le 8 avril le deuxième astronaute israélien à voyager dans l’espace, dans le cadre de la mission « Rakia » – a mangé de la Matsa, récité le kiddouch et lu la Haggada.

Selon Chabad.org, le Rav Zvi Konikov de « Chabad of the Space & Treasure Coasts » de Floride a fourni à la mission un colis complet de Pessa’h, y compris de la Matsa Chemoura faite à la main et quatre petits cartons de jus de raisin qui peuvent être bu avec une paille en apesanteur.

Après le repas, Eytan Stibbe a prévu de parler à ses collègues astronautes des valeurs que la tradition du Seder et la lecture de la Haggadah peuvent nous enseigner dans la vie de tous les jours, a-t-il écrit vendredi dans une mise à jour depuis la station spatiale. La Haggadah, qui raconte l’histoire de l’exode d’Égypte du peuple d’Israël « de l’esclavage vers la liberté », nous enseigne qu' »aucun rêve n’est hors de portée », a déclaré Eytan Stibbe.

Transmise de génération en génération, l’essence de la Haggada reflète que chaque personne doit « se voir comme si elle avait elle-même quitté l’Egypte », a-t-il souligné.

« Cette phrase souligne le fait que la lutte pour la liberté est sans fin », a expliqué Eytan Stibbe. « C’est un combat de tous les jours. Il est de la responsabilité de chaque homme et de chaque femme d’être vigilant sur ses droits et sa liberté ».

Eytan Stibbe a fait l’analogie entre l’esclavage vécu il y a des milliers d’années et des personnes parfois enchaînées à une routine familière bien connue.

« Assez souvent, nous devons rompre avec les schémas qui nous ont toujours semblé logiques », a déclaré Eytan Stibbe. « Grâce à une réflexion révolutionnaire, de nombreuses inventions importantes ont été développées, notamment le vaisseau spatial Dragon, la Station spatiale internationale, les expériences, les démonstrations technologiques et les activités éducatives et artistiques de la mission Rakia – qui ont toutes été inspirées par des pensées qui auparavant étaient perçus comme irrationnelles ».

Au cours de la nuit du Seder, les participants inspirés posent des questions aux générations à venir, Eytan Stibbe dit à ses collègues astronautes : « Tout comme nous ici, sur la mission Rakia, cherchons à susciter la curiosité des générations futures, à les encourager à poser des questions et à rechercher les réponses. »

« Ces principes inestimables sont devenus et seront toujours partagés par le monde entier », a-t-il déclaré. « Ils sont la source d’espoir pour tous ceux qui sont, ou ont déjà été, réduits en esclavage – un espoir de gagner leur liberté. »

Au cours de la mission Rakia de dix jours, le tout premier voyage privé vers la station spatiale, Eytan Stibbe a entrepris de mener plus de 30 expériences scientifiques et technologiques pour un certain nombre d’universités et de startups en Israël. Le vaisseau spatial devrait revenir sur Terre mercredi.

 

 

__________________________

Eytan Meir Stibbe (né le 12 janvier 1958 à Haïfa) est un astronaute et un homme d’affaires israélien.

En novembre 2020, Israël annonce qu’Eytan Stibbe sera le deuxième astronaute israélien envoyé dans l’espace1 (après Ilan Ramon, mort lors de son unique mission sur STS-107 en 2003).

Études
Eytan Stibbe a étudié les mathématiques et l’informatique à l’Université Bar-Ilan et a obtenu un master en administration des affaires à l’European University en Belgique2.

Carrière militaire
Stibbe a été pilote de la Force aérienne israélienne pendant 33 ans, il a piloté des avions de combat F-16 Falcon, et durant son service il a obtenu de nombreux records au sein de la Force aérienne. Durant l’intervention militaire israélienne au Liban de 1982, il a abattu quatre appareils ennemis pendant une sortie de combat, devenant le seul pilote israélien ayant accompli une telle action. Il a obtenu le rang de Colonel.

Durant son temps dans la Force aérienne, il fut assigné à l’escadrille 117 et pilotait des F-16 sous le commandement du Colonel Ilan Ramon, qui devint plus tard le premier israélien à voler dans l’espace à bord de STS-107.

Homme d’affaires
Il est un des membres fondateurs et le dirigeant de Vital Capital Fund, un fonds de capital-investissement spécialisé dans le développement dans l’Afrique subsaharienne. Cette entreprise était initialement concentrée sur l’Angola, bien qu’elle se soit récemment diversifiée vers la Côte d’Ivoire et le Ghana.

Vol spatial
Eytan Stibbe, avec le président d’Israël Reuven Rivlin, lors de l’annonce de son vol spatial, en novembre 2020
Il est désigné pour voler dans l’espace à bord d’un vaisseau Crew Dragon dans le cadre d’une mission privée en 2022, organisée par la société Axiom Space. Sa participation à SpaceX Axiom Space-1 est confirmée par un tweet d’Axiom Space en novembre 2020.

Le nom du segment israélien de la mission est Rakia, traduction en hébreu du mot ciel, et titre de l’édition des vestiges du journal de bord d’Ilan Ramon. Le lancement a lieu le 8 avril 2022 depuis le centre spatial Kennedy.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :