Ofir Akunis est un homme politique israélien . Il est actuellement membre de la Knesset pour le Likoud et ministre de la Coopération régionale . Il a précédemment occupé les postes de ministre du Travail, des Affaires sociales et des Services sociaux et de ministre de la Science et de la Technologie .

Jeunesse
Akunis est né à Tel-Aviv , d’un père d’ origine juive grecque qui a immigré en Israël en 1934 et était lui-même membre du Likoud. Sa mère était juive et a immigré de Pologne en 1957. Il a fréquenté le lycée hébreu Herzliya entre 1987 et 1991. Il a été correspondant jeunesse pour l’hebdomadaire  » Ma’arivLaNoar ». Au cours de son service national, il a été correspondant militaire du directeur général de l’éducation du Corps de l’éducation et de la jeunesse. Après son service militaire, il a été rédacteur en chef musical de l’émission de radio « Youth Club » sur Reshet Gimmel et sur d’autres Il a obtenu son baccalauréat en sciences politiques et relations internationales à l’Open University.

En janvier 1992, il rejoint le Likoud et commence à travailler au service de l’information de Metzudat Ze’ev à Tel-Aviv. En juin 1996, lorsque Binyamin Netanyahu est devenu Premier ministre après avoir remporté les élections, Ofir Akunis a été conseiller adjoint des médias auprès du Premier ministre. Il est ensuite devenu porte-parole du Likoud.  En 2003, il a remporté le Menachem Begin Award pour sa thèse « Morale et réalisme dans la politique israélienne ». Il a ensuite travaillé comme porte-parole du ministre de la Justice et, en 2004, a été nommé conseiller médiatique de Netanyahu au ministère des Finances. Il a continué à être son conseiller jusqu’en 2008 avant d’être nommé directeur adjoint de la communication et de l’information du Likoud.

La 18e Knesset
Avant les élections de 2009 , Akunis a participé aux primaires du Likoud et a atteint la 28e place. Il a présenté une pétition au comité électoral du Likoud avec d’autres candidats. Le 12 décembre 2008, la pétition a été acceptée et a ensuite été promue à la 26e place sur la liste, qui est réservée au district de Tel-Aviv. Post factum, il s’est avéré que si la pétition n’avait pas été acceptée, il n’aurait pas été élu à la Knesset, le Likoud ayant remporté 27 mandats lors des élections.   Akunis a ensuite été déplacé jusqu’à la vingt-sixième place et est entré à la Knesset alors que le Likud a remporté 27 sièges.

Au cours de ses deux premières années en tant que membre de la Knesset, Ofir Akunis a été président du Comité économique. Il a également été nommé vice-président de la Chambre. Après la flottille vers Gaza , Ofir Akunis a affronté à plusieurs reprises les membres de la Knesset du parti Balad, et a même annoncé à plusieurs reprises qu’en tant que représentant du Likoud à la Commission centrale des élections, il demanderait la disqualification de leur liste et la disqualification du député Hanin Zuabi., qui a participé à la flottille. Après avoir recruté une majorité de 19 partisans contre 9 opposants, la Commission électorale centrale a disqualifié Zuabi de se présenter à la 19e Knesset. Lors d’un débat pré-vote, Akunis a déclaré : « Zuabi n’a pas cessé de saper l’État d’Israël, et a ouvertement incité contre lui et contre les soldats de Tsahal. Il a participé à la flottille, avez-vous besoin de plus que cela pour disqualifier sa candidature ? Après quelques jours, la Cour suprême a annulé la décision. D’après les statistiques de la Knesset, Ofir Akunis est considéré comme un membre très actif, tant au plénum de la Knesset que dans les comités auxquels il participe.

Activités du comité économique
Au cours de son mandat en tant que président du comité économique, Ofir Akunis a collaboré avec le ministre des Communications Moshe Kahlon pour ouvrir le marché des communications cellulaires à la concurrence, notamment en soutenant une diminution des frais de liaison et en ajoutant des opérateurs virtuels et de nouvelles entreprises à ce marché. Il a promu la loi sur le remboursement en espèces des consommateurs et a lancé la loi sur les intérêts inversés. Dans le secteur de la télévision, il a promu la législation réglementant le passage des franchises aux licences et a initié l’augmentation des chaînes diffusées gratuitement par le service de diffusion « Idan+ » DDT. Il s’est opposé à la demande du ministère des Finances d’augmenter les tarifs de la radio et de la télévision, et a en fait conduit à sa diminution.

Lors des discussions menées par le comité sur les redevances d’État sur les bénéfices pétroliers et gaziers, Akunis s’est opposé à l’initiative du nouveau fonds d’augmenter les redevances à 80 %. Cependant, après la publication des recommandations du comité Shinsky, la Knesset a voté en faveur de la « loi sur l’impôt sur les bénéfices pétroliers ».

Législation
Ofir Akunis a promu la législation relative aux consommateurs, civile et politique, parmi lesquelles :

Législation permettant le stationnement dans les gares routières les jours fériés
Législation fournissant des dispositifs d’économie d’eau gratuits (« chaschammim »)
Législation interdisant aux entreprises de radiodiffusion par câble et par satellite d’imposer des amendes pour la résiliation de services
En décembre 2010, un amendement à la loi sur les drapeaux et les symboles d’État a été approuvé, stipulant que les drapeaux d’État doivent être fabriqués en Israël. L’amendement a été soumis avec le député Shelly Yechimovitch et d’autres députés
Projet de loi exigeant la tenue d’un référendum pour tout futur accord politique avec l’Autorité palestinienne concernant l’avenir de Yehuda et Shomron
MK Akunis est l’un des initiateurs de la « Loi d’interdiction d’embargo », dont le but est d’empêcher toute partie interdisant à Israël de bénéficier de financements ou de services fournis par l’Etat, y compris d’interdire leur entrée dans le pays.

Fonctions supplémentaires à la Knesset et au Likoud
Membre de la commission des affaires étrangères et de la défense
Membre du Comité d’inspection d’État
Membre du comité des droits de l’enfant
Coprésident (avec le député Shai Chermesh) du lobby « Knesset Forum for International Relations »
Président de la Commission des questions relatives à la deuxième Autorité de la télévision et de la radio
Président de l’équipe d’intervention du Likoud
Représentant du Likoud à la Commission électorale centrale

La 19e Knesset
Lors des élections tenues pour la liste des candidats du Likoud à la 19e Knesset, Akunis a été élu à la 18e place, placé à la 29e place de la liste conjointe Likoud – Yisrael Beiteinu et a de nouveau été élu pour siéger à la Knesset . En mars 2013, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a nommé Akunis au poste de vice-ministre du Cabinet du Premier ministre , assurant la liaison entre le gouvernement et la Knesset avec le portefeuille de la promotion de la jeunesse et des étudiants. En tant qu’agent de liaison entre le gouvernement et la Knesset, Akunis répond, au nom du gouvernement , contre la motion de censure des partis d’ opposition . Il a beaucoup parlé du « plan Prawer », des négociations avec les Palestiniens et des colonies israéliennes en Cisjordanie .

Sous-ministre de la Protection de l’environnement
Le 9 décembre 2014, Akunis a été nommé sous-ministre de la Protection de l’environnement. Akunis a remplacé Amir Peretz, qui a démissionné de son poste de ministre. La nomination, faite par le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu , est intervenue une semaine après la marée noire massive de pétrole brut dans la région d’Arava en Israël . Akunis a déclaré que « le sous-ministre a l’intention de donner la priorité au traitement de la catastrophe écologique dans le sud et de faire tout ce qui est nécessaire pour empêcher la propagation du pétrole brut et éviter une catastrophe sanitaire et environnementale ». Akunis a ordonné aux équipes d’élever les murs latéraux des barrages qui avaient été construits dans l’Arava pour empêcher les inondations. Grâce aux infrastructures déjà construites dans la région, le risque que le pétrole atteigne le golfe d’Eilat a considérablement diminué. Akunis a demandé que la réserve reste fermée tant que des valeurs élevées de polluants étaient encore enregistrées dans les tests de qualité de l’air. Fin décembre, le gouvernement a approuvé un plan de réhabilitation de 17 millions de shekels du ministère de l’Environnement. Selon Akunis, le programme de 17 millions de shekels servirait à traiter les sols contaminés par le déversement ainsi qu’à restaurer les populations d’animaux sauvages endommagées au cours de l’événement. Dans le cadre du plan, une équipe spéciale serait nommée pour évaluer l’impact environnemental des diverses activités de la société Eilat-Ashkelon Pipeline sur la terre ferme et les plages. Le plan approuvé prévoyait également l’ouverture d’une plage fermée d’Eilat sur une propriété appartenant à l’EAPC aux résidents et aux visiteurs de la ville. En janvier 2015, des tests de qualité de l’air ont révélé qu’il y avait eu une réduction de 90 % de la pollution à Evrona. En juillet 2017, la plage a ouvert comme promis.

« Un ordinateur pour chaque enfant »
À sa propre demande, Akunis a été nommé par Binyamin Netanyahu pour diriger le projet « Un ordinateur pour chaque enfant ». Il a déclaré que « c’est l’un des projets sociaux les plus importants en cours en Israël », et a ajouté « que la réduction des écarts technologiques est un élément essentiel pour réduire les disparités sociales ». Akunis a promis qu’il travaillera pour « promouvoir, renforcer et améliorer » le projet. Au cours de l’année 2013, le projet est passé de « Ordinateur pour chaque enfant » à « Tablette pour toute la classe » et des tablettes distribuées aux enfants de Sderot , Ofakim , Lod, etc. En octobre 2014, Akunis a annoncé que le gouvernement avait alloué 1,8 million de shekels pour fournir des tablettes à chaque enfant vivant dans le sud.

La 20e Knesset
Avant les élections de 2015, Akunis a participé aux primaires du Likoud et a atteint la 15e place.

Le 14 mai 2015, Akunis a prêté serment en tant que ministre du 34e gouvernement d’Israël.

En juin 2015, Akunis a été autorisée par le Premier ministre à être l’Autorité de la radiodiffusion et la deuxième Autorité de la télévision et de la radio. Après sa nomination, Bezeq a conduit à des changements dans la loi sur la radiodiffusion publique. Les changements comprenaient le changement de nom de la loi en « Loi israélienne sur la radiodiffusion publique » et l’annulation définitive de la redevance télévisée. Ces changements ont été critiqués par son prédécesseur, le ministre Gilad Erdan, et ont reçu le soutien du ministère des Finances et du New General Workers Union.

À la suite d’une controverse avec le Premier ministre, il a démissionné de la tête de l’Autorité de la radiodiffusion et de la deuxième Autorité de la télévision et de la radio.

Ministre de la Science et de la Technologie

Le 2 septembre 2015, Akunis a été nommé ministère des Sciences et de la Technologie en remplacement de Danny Danon qui a été nommé envoyé d’ Israël aux Nations Unies .

En juillet 2018, Akunis a refusé d’approuver une recommandation de son bureau de nommer le professeur Yael Amitai au conseil des gouverneurs de la Fondation germano-israélienne pour la recherche scientifique et le développement, déclarant qu’en 2005, Amitai a signé une pétition soutenant le refus de servir dans le territoires. L’académie a été durement critiquée pour cette décision, mais Akunis a adhéré à sa décision. Le professeur Amitai et les directeurs d’université ont déposé une requête auprès de la Haute Cour contre cette décision d’Akunis. Le procureur général et le bureau du procureur de l’État ont intenté une action contre Akunis, mais à l’audience du tribunal, il a continué à occuper son poste. En raison de l’opposition du procureur général à donner à Akunis une représentation légale extérieure, il a décidé de se représenter devant le tribunal et a comparu à chaque audience de la Cour suprême et a plaidé devant le panel.

En janvier 2020, il a été nommé ministre du Travail, de la Protection sociale et des Services sociaux à la place du Premier ministre.

La 23e Knesset

Le 35e jour du nouveau gouvernement israélien (en 2020), le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé qu’Akunis serait nommé ministre de la Coopération régionale tandis que Gilad Erdan, qui occupait le poste avant Akunis, a été nommé ambassadeur d’Israël auprès des Nations Unies.

La 24e Knesset

Akunis a été nommé ministre de la Justice après que la Cour suprême a exigé que le poste vacant de ministre de la Justice soit pourvu dans les 48 heures. Le vote pour nommer Akunis a été jugé illégal par le procureur général Avichai Mandelblit .

Des avis
MK Akunis a mentionné à plusieurs reprises qu’il opère dans l’esprit de feu Menachem Begin. En prenant ses fonctions de président du Comité économique, il s’est engagé en faveur d’une « économie libre avec sensibilité sociale », qui est à la base de la vision du Likoud. Il soutient le concept de diminution des impôts directs et indirects imposés au public. Akunis est également d’avis qu’un des moyens de réduire les prix est d’abolir les monopoles et les duopoles, de briser les centralisations et d’encourager la concurrence sur le marché israélien, également en réduisant les frais de douane sur les produits importés. Ses opinions sur les questions politiques et sécuritaires placent Akunis dans l’aile droite du Likoud : il est opposé à la formule « deux États pour deux nations » et perçoit les Palestiniens comme un obstacle à la paix au Moyen-Orient.Acre , Ramla , Lod , Jaffa et Ashkelon « . Akunis est opposé à l’abandon des territoires occupés et soutient la colonisation dans toutes les régions du pays  » sans disparité entre le Golan , le Galil , le Néguev ou Yehuda et Shomron « . Akunis estime que Israël a le droit historique et moral sur le territoire sous contrôle israélien, selon les enseignements de Jabotinsky, « Tout à moi ». MK Akunis soutient l’alliance stratégique entre Israël et les États-Unis, mais a mentionné plus d’une fois qu’Israël est un État indépendant dans ses décisions. Il a exprimé son soutien aux accords de paix avec la Jordanie et l’ Egypte .

Akunis, qui a parrainé le projet de loi visant à limiter le financement étranger aux organisations israéliennes de défense des droits humains, a soutenu les actions du sénateur Joseph McCarthy dans les années 1950. S’exprimant le 5 décembre dans l’émission télévisée « Londres et Kirshenbaum » sur la 10e chaîne israélienne, Akunis a fait référence à Mccarthy – qui dans les années 1950 a présidé un comité chargé d’enquêter sur les Américains soupçonnés d’avoir des opinions communistes – a dit « avait raison dans chaque mot, le fait est -il y avait des agents soviétiques.

Le 3 septembre 2015, Akunis, qui était responsable de la législation nationale sur la radiodiffusion, a soumis et défendu la clause interdisant aux journalistes de l’IBA d’exprimer leurs opinions à l’antenne. Après une large protestation publique et le retrait du Premier ministre Netanyahu de son soutien à la clause, Akunis a immédiatement cédé sa responsabilité et a démissionné.

Vie privée
Ofir Akunis est marié à Adi et père de leurs deux enfants. Il est résident de Tel-Aviv-Yafo.

%d blogueurs aiment cette page :