L’entrepreneur Mohamed Alabbar affirme que la normalisation avec Israël ne se limite pas aux affaires. Elle est une union avant tout.

Lors de la « Journée d’Israël », la semaine dernière, au sommet technologique international Gitex aux EAU, auquel ont participé de hauts fonctionnaires israéliens et émiratis du monde de la technologie, des affaires et de l’innovation, l’entrepreneur Mohamed Alabbar, fondateur d’Emaar Properties et de Noon.com, a déclaré que la normalisation avec Israël représente bien plus qu’une simple augmentation des contacts commerciaux.

Tout le monde parle de la façon dont nous pouvons faire des affaires avec Israël, et je dis : « Non, je ne suis pas intéressé par les affaires. Pouvons-nous nous rencontrer d’abord ? »

« Nos enfants peuvent-ils rencontrer les vôtres ? Pouvons-nous échanger nos CV ? Je pense que c’est vraiment le but ultime de cette paix ».

« Je ne pense pas qu’il s’agisse d’affaires. Les affaires vont venir après.

« Mais d’abord » dit-il : « Je dois rencontrer ta mère, tu dois venir rencontrer ma mère. »

« J’ai dit, si tu veux savoir ce que signifie la paix, et ce que nous, Arabes et Musulmans, sommes, viens chez ma mère. Vous n’avez besoin de rien d’autre que de voir ma mère, et je suis sûr que c’est la même chose pour votre mère.

Je suis très attaché à cette « réunion de famille » et à ce que les gens se connaissent. Et que nos enfants soient présentés aux enfants de nos amis d’Israël et qu’ils créent eux aussi cette unité », a déclaré M. Alabbar.

 

 

 

Abonnez-vous à Hassidout.org par Email

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir tous les nouveaux articles dans votre boite e-mail.

 
Widget not in any sidebars