.

Aucune des 20 roquettes n’a atterri sur le territoire israélien et 4 ont été interceptées par le « Dôme de fer ». Israël a riposté: « L’armée israélienne a mené une de ses opérations majeures cette nuit et il faudra beaucoup de temps aux iraniens pour se relever »

Ynet, traduit par Hassidout.org

Le porte-parole de Tsahal, le brigadier-général Ronen Nellis, a assuré ce matin qu’aucune des 20 roquettes tirées par la Force Qods des gardiens de la révolution de l’Iran, n’avaient atteint Israël. Seules 4 roquettes ont du être interceptées par le « Dôme de fer » et les 16 autres sont tombées sur le territoire syrien. En représailles, Israël a détruit des dizaines de cibles iraniennes, opération définie par le porte-parole de Tsahal comme «majeure, jamais lancée depuis des décennies par nos forces aériennes. Les forces iraniennes Qods ont payé un très lourd tribut, cette nuit.  Il faudra beaucoup de temps pour les iraniens pour se relever», a déclaré Nellis.

«Pendant plusieurs semaines, l’armée israélienne a développé differents plans d’opérations à grande échelle si le Force Qods tenteraient de mener une attaque contre Israël », a déclaré Nellis.

Le porte-parole de Tsahal a noté que « la Force Qods, dirigée par Qassem Suleimani, a essayé de nous faire du mal, mais elle n’a pas réussi à atteindre ses objectifs.  Environ 20 roquettes ont été tirées par des experts du Hezbollah et les milices chiites, avec des armes iraniennes mais le territoire israélien n’a été atteint. Quatre roquettes ont été interceptées par « Iron Dome » et le reste est tombé dans le territoire syrien. Le type de missiles qui ont été tirés était des roquettes « Grads » et « Fajr 5″, à une distance de 30 et 40 kilomètres de la périphérie de Damas. »

Il a ajouté que «aucun blessé et aucun dommage n’ont été enregistrés grâce a un déploiement correct du système de défense aérienne de Tsahal. C’est un succès et nous sommes prêts à d’autres possibilités. »

Selon Nellis, en plus de dizaines de cibles iraniennes, le quartier général de la Force Qods en Syrie a également été détruit ainsi que des camps logistiques, des camps militaires, des bases de renseignement et d’autres positions. « Nous avons détruits tous les véhicules de lancement qui ont tiré les roquettes sur Israël. Tous les objectifs ont été atteints. Ttous nos avions sont retournés en Israel, malgré d’importants barrages antiaériens de l’armée syrienne. Nous avons également détruit cinq batteries de systèmes antiaérien syriens qui ont tiré des dizaines de roquettes sur nos avions »,  a dit le porte-parole de Tsahal.

Il a ajouté que « nous avons averti l’armée syrienne de ne pas intervenir. La Force Qods a choisi d’agir contre l’Etat d’Israël a partir du territoire syrien et nous pouvons constater la défaite iranienne en Syrie. L’attaque de Qods contre Israël s’est soldée par un prix très élevé. »

Manalis a révélé que le chef d’état-major de Tsahal a élaboré, le mois dernier, différents plans avec les commandants de Tsahal. « Si les Syriens permettent une action directe de l’Iran contre Israël, ils en paieront aussi un prix très élevé. Il faudra beaucoup de temps aux Iraniens pour réhabiliter les infrastructures opérationnelles, militaires et de renseignement que nous avons détruit cette nuit. Nous avons informé les Russes à l’avance sur cette opération. »

 

Abonnez-vous à Hassidout.org par Email

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir tous les nouveaux articles dans votre boite e-mail.

 
Widget not in any sidebars