Comme on le sait, en effet, la Torah dit que “ l’homme est tel l’arbre du champ ”.

Elle nous délivre ainsi un enseignement important, en particulier dans le domaine de l’éducation. Lorsque l’arbre est jeune, a fortiori lorsqu’il n’est encore qu’une graine, chaque traitement positif, aussi petit et insignifiant qu’il puisse sembler, prend, à terme, une forme beaucoup plus importante. Mais, ses résultats ne se manifestent pleinement seulement lorsque l’arbre atteint sa maturité et qu’il porte ses fruits.

Il en est de même pour l’influence positive que l’on exerce sur un enfant. Cette action peut paraître totalement négligeable, au point de se demander s’il est justifié d’y consacrer tant d’efforts et d’énergie.

Pourtant, cette “ petite action” basée sur la Torah et les Mitsvot,  aura par la suite,  une influence durable au quotidien.

Nos Sages enseignent que les véritables fruits sont les Mitsvot.

Dans le domaine de l’éducation, chaque effort est donc justifié. En effet, il s’agit bien là de l’avenir de l’enfant, de son bien-être pour la vie.

Source : Lettre 8931

À l’initiative du Beth Loubavitch et du Mak’hon Or Ha’Hassidout

👉 Rejoignez le groupe (silencieux) grâce au lien :
https://chat.whatsapp.com/CkWQay2yaMrFfzqS4hEcpU

%d blogueurs aiment cette page :