L’enquête préliminaire révèle que Natan Fitoussi avait quitté son poste et, à son retour, il a été pris pour un terroriste armé.

Un soldat de Tsahal a été tué lundi soir dans un incident de tir ami près de la ville de Tulkarm a été autorisé à être publié.

Le soldat a été identifié mardi matin comme étant le sergent d’état-major Natan Fitoussi, 20 ans, de Netanya. Fitoussi, un soldat de la brigade Kfir, a immigré en Israël depuis la France en 2014, avec sa famille.

La famille du soldat a été prévenue. Les circonstances de l’incident font l’objet d’une enquête.

Selon un porte-parole de Tsahal, « le sergent d’état-major Natan Fitoussi a été promu à titre posthume du grade de sergent au grade de sergent d’état-major ».

« A la suite de l’événement, la police militaire de Tsahal a ouvert une enquête sur l’incident. Les conclusions de l’enquête seront transmises à l’avocat général militaire. »

« L’armée israélienne présente ses condoléances à la famille et continuera à la soutenir », a déclaré le porte-parole.

Une enquête préliminaire sur l’incident a révélé que Natan Fitoussi était en service dans un poste près de la ligne de couture. Il a quitté le poste et, lorsqu’il est revenu, son ami a pensé à tort qu’il était un terroriste armé et l’a abattu.

Le soldat a été transporté à l’hôpital où il a été déclaré mort.

Initialement, Tsahal a rapporté que des terroristes avaient ouvert le feu dans la zone et que des forces en grand nombre avaient été envoyées dans la zone pour rechercher l’escouade qui avait fui les lieux.

Plus tard, cependant, Tsahal a annoncé que la fusillade n’était pas liée au terrorisme. Une source militaire a déclaré qu’il s’agissait peut-être d’un tir ami.

L’unité du porte-parole de Tsahal a déclaré : « Une enquête préliminaire indique qu’il ne s’agit pas d’une fusillade. Les circonstances de la fusillade font l’objet d’une enquête.

%d blogueurs aiment cette page :