“Trump a fait une erreur pour croire qu’un État palestinien démilitarisé serait acceptable”, a déclaré le magnat australien des mines Yossef Gutnick.

Le Rav Yossef Gutnick, le magnat australien qui a aidé le Premier ministre Benjamin Netanyahu à remporter sa première élection au poste de Premier ministre en 1996 s’est fermement prononcé contre l’approbation par Netanyahu du plan de paix du président américain Donald Trump au Moyen-Orient dimanche.

Netanyahu avait reçu un coup de pouce de dernière minute de la campagne «Netanyahu est bon pour les Juifs» qui a été financée par Yossef Gutnick, Chalia’h Habad qui a fait fortune en suivant les conseils du Rabbi de Loubavitch, Menachem Mendel Schneerson, pour extraire des diamants dans le Territoire du Nord de l’Australie.

“Avec tout le respect, la reconnaissance et l’appréciation du président Trump pour tout ce qu’il a fait pour Israël et le peuple juif, il a été induit en erreur à croire qu’un État palestinien démilitarisé est acceptable”, a déclaré Gutnick. “Ce serait catastrophique pour la sécurité d’Israël, bien pire que le retrait de la bande de Gaza et ses terribles conséquences.”
“Le Rabbi de Loubavitch a averti pendant plus de 40 ans et 101 fois les énormes dangers de tout type d’État palestinien, et a même parlé d’une telle possibilité”, a-t-il dit. “Le Premier ministre doit réaliser qu’il mène Israël dans un piège dangereux s’il continue de parler d’un État palestinien sous quelque forme que ce soit.”

Gutnick a maintenu une relation étroite avec Netanyahu. Il a averti que si le Premier ministre ne clarifiait pas immédiatement la question de l’État palestinien, cela lui causerait “des résultats graves et préjudiciables” lors des élections du 2 mars, car il perdrait le soutien des opposants à un État palestinien au profit d’autres partis de droite.

Lorsqu’on lui a demandé s’il avait transmis ce message au Premier ministre, Gutnick a dit qu’il lui avait parlé il y a quelques semaines et l’avait averti à plusieurs reprises des dangers d’un État palestinien même démilitarisé. Et il a remis en question les motivations de Netanyahu.
“Comment empêcherez-vous les radicaux islamiques d’entrer dans un tel État? Qu’est-ce qui empêchera un autre Premier ministre d’autoriser un État militarisé, comme nous l’avons vu avec Oslo? Nous avons longuement discuté de tous les dangers. Je ne peux pas comprendre ce qu’il fait et pourquoi. “

Lorsqu’on lui a demandé si Netanyahu perdrait les élections s’il continuait à promouvoir le plan Trump, Gutnick a déclaré qu’il n’était “pas un prophète”.

Publicités
WhatsApp CONTACTEZ HASSIDOUT.ORG