Le Rav Moshe Meir Gluckowsky, directeur exécutif de la Yechiva Central Tomchei Temimim Lubavitch – 770 Eastern Parkway à Crown Heights, insiste pour ne pas rouvrir la Yechiva tant que la santé des Ba’hourim ne sera pas assurée.

Dans un message vidéo à COLlive.com mercredi, le Rav Gluckowsky a déclaré que fermer la Yechiva et renvoyer les Ba’hourim chez eux était la meilleure chose à faire.

Il a déclaré que l’administration de la Yechiva était divisée sur la question, mais la décision est conforme à la décision du Beth Din  deCrown Heights et aux consignes des règlements fédéraux, étatiques et municipaux en matière de santé.

Alors que les portes de la Yechiva ont été fermées, a-t-il dit, le Rav Rosh Yechiva Zalman Labkowsky et les Maggidei Chiourim ont enseigné les Ba’hourim par vidéoconférence Zoom.

Le bâtiment emblématique du 770 abrite l’une des synagogues les plus fréquentés du pays, avec des minyanim 24h/24 par les habitants et les touristes. La Yechiva partage également l’emplacement.

“L’organisation Hatzalah m’a dit que lorsque ce quartier sera ouvert de manière responsable, le dernier bâtiment qui sera ouvert sera le 770 Eastern Parkway”, a-t-il déclaré.

Ses remarques enregistrées font suite à une lettre publique qui a été diffusée aux habitants juifs de Crown Heights et à une manifestation de protestation d’un groupe de Ba’hourim qui ne sont pas retournés en Israël.

“Ils n’ont rien 0 faire ici”, a déclaré le Rav Gluckowsky. “Ils ne respectent pas la distanciation sociale et ils plaisantent sur l’ensemble du coronavirus … ils ne respectent personne.”

Il les a accusés de créer ou du moins de contribuer au «Hiloul Hachem» des minyanim en dehors de 770, ce qui en fait le deuxième endroit qui ne respecte pas les consignes de distanciation sociale à New York.

Il a ajouté que le dortoir et la cuisine au 1414 étaient fermés parce que la Yechiva devait rester fermée et que les Ba’hourim répandaient de fausses rumeurs selon lesquelles la Yechiva recevait des fonds pour les nourrir.

Il a déclaré que les fonds d’aide du gouvernement à cause de la fermeture n’avaient pas encore été reçus et que «les seuls élèves éligibles à cette subvention doivent être citoyens ou avoir une carte verte». Il a dit que «tout élève qui nous presente les documents appropriés sera remboursé par l’école».

Il a conclu qu’il attend avec impatience le jour où les études de la Yechiva à 770 reprendront. “Lorsque le bâtiment ouvrira, avec l’aide de Hachem, ce sera un jour de grande joie par nous tous.”

 

WhatsApp Vous êtes témoin d'un événement?
%d blogueurs aiment cette page :