Couverture : Le Rav Chmouel Bensoussan, Chalia’h du Rabbi à Perpignan, et les participants au cours de Tanya. A gauche, M. Réouven Bennaïm (« M. Perpignan »)

Le Beth Habad de Perpignan (situé au 60 avenue du Général de Gaulle) est dirigé par le Rav Chmouel Bensoussan, le nouveau Chalia’h à Perpignan, depuis la disparition la veille de Yom Kippour du Rav Morde’haï Pevzner zal, Chalia’h du Rabbi pendant 17 ans à Perpignan.

 

La communauté juive locale, (dirigée par le Grand Rabbin du Languedoc-Roussillon, Rav Mordehaï Bensoussan, et le Président Daniel Halimi),  a accueilli avec enthousiasme le nouveau Chalia’h du Rabbi à Perpignan.

Rav Chmouel Bensoussan a donné son second cours de Tanya, qui a lieu tous les lundis au nouveau Beth Habad, comme l’avait institué le Rav Morde’haï Pevzner zal, et qui a rassemblé de nombreux membres de la communauté juive locale.

Le dynamique Olivier Bourgade, directeur de l’association Lechem Chamaym, a très largement contribué à la grande réussite de ce cours, grâce à son réseau whatsapp réunissant tous les membres de la communauté.

Le Tanya est un livre fondamental de la philosophie juive hassidique, écrit par Rabbi Schneour Zalman de Liadi, fondateur du mouvement Loubavitch. Il est considéré comme l’un des textes les plus importants de la littérature juive.

Le Rav Chmouel Bensoussan a présenté le cours en donnant une introduction sur la philosophie juive et la signification du Tanya dans le contexte actuel. Il a expliqué comment le livre traite de la relation entre l’âme et le corps, ainsi que de la façon dont elle est influencée par la Torah et les mitsvot (commandements).

Le Rav Chmouel Bensoussan a enseigné le premier chapitre du Tanya et a souligné l’importance de l’unité et de la fraternité au sein de la communauté juive, en particulier à Perpignan.

Les participants ont posé des questions et ont échangé des idées avec le Rav Chmouel Bensoussan, ce qui a enrichi la discussion et a permis à chacun de mieux comprendre le Tanya et ses enseignements.

Pendant le cours, le Rav Chmouel Bensoussan a expliqué qu’avant de venir sur Terre, chaque âme doit prêter serment d’être un juste (tsaddik) et de ne pas être un méchant (racha), tout en se considérant comme un racha. Cette dualité est expliquée par le fait que l’âme doit accomplir une mission particulière, pour laquelle elle doit être investie d’une force particulière qui lui permettra d’atteindre son but. Cette force lui est donnée par le serment prêté. Le texte examine également les différentes catégories de tsaddikim et de rachas, ainsi qu’une troisième catégorie qui est le beinoni, qui ne peut être identifié de manière définitive en tant que tsaddik ou de racha. Enfin, le texte examine la nature essentielle du beinoni et explique que ce n’est pas l’homme dont les actes sont partagés entre les Mitsvot et les transgressions, mais celui qui ne commet aucune faute en pensée, parole ou action.

Les participants ont posé des questions et ont échangé des idées avec le Rav Chmouel Bensoussan, ce qui a enrichi la discussion et a permis à chacun de mieux comprendre les enseignements du Tanya.

Le directeur de Tsivot Moshiah, M. Réouven Bennaïm, dit « Mr Perpignan » (ayant la même guematria que la ville de Perpignan), qui a créé il y a deux ans le « Beth Habad des Enfants de Perpignan » avec l’accord du Rav Morde’haï Pevzner zal, a également participé à ce cours. Il a salué l’importance de ce cours pour la communauté juive locale. « Le Tanya est un livre tellement profond et essentiel que tout le monde a le devoir de l’étudier. Ce cours est un moment vraiment spécial pour notre communauté ».

Réouven Bennaïm est un personnage clé de la communauté juive de Perpignan depuis 16 ans. Il a accompagné le Rav Mottel Pevzner pendant de longues années et est un fervent défenseur du rôle fondamental des enfants dans la venue du Machia’h. En tant que directeur de Tsivot Moshiah, il est chargé de la promotion et de l’organisation d’événements et de films éducatifs pour les enfants. Il publie quotidiennement une rubrique intitulée « Hassidout pour les enfants », sur le site d’information Habad Hassidout.org.

Photos : Réouven Bennaïm – Tsivot Moshiah