248 ans après sa mort : dans le village de Rashkov, dans la région de Transnistrie, pays sécessionniste de la Moldavie, au nord-est du pays et frontalier de l’Ukraine, une grande célébration a eu lieu pour la première fois depuis de nombreuses années en l’honneur de Rabbi Chabtaï de Rashkov a’h, un des grands disciples de Rabbi Israël Baal Shem Tov, de sainte mémoire. Rabbi Chabtaï est décédé le 21 Sivan 5555, il y a 248 ans.

Rabbi Chabtaï, qui était un Kabbaliste et faisait partie de la première génération du hassidisme, est connu dans toute la diaspora juive grâce à un livre de prières qu’il a composé selon le rite et l’intention de l’AriZal, qui est devenu l’une des sources du rite séfarade. Dans son livre de prières, il a introduit des innovations dans la Kabbale qu’il a entendues du saint Baal Shem Tov.

Dans le cadre de la renaissance juive dans le pays depuis trois décennies – qui a commencé à l’époque du grand Rabbin de Moldavie, le Rav Zalman Abelsky a’h, et qui se poursuit par ses fils et petits-fils qui servent en tant que rabbins dans le pays – il a été décidé cette année de se rendre sur la tombe du Tsadik, de prier pour l’élévation de son âme et de demander des bénédictions pour nos frères en difficulté en Ukraine voisine.

En effet, environ deux cents Juifs, hommes et femmes, sont arrivés aujourd’hui en bus des villes de Balti et Bendery en Transnistrie et de la capitale de la Moldavie, Chisinau, accompagnés des rabbins Axelrod, Gotzel et Zelmanov qui travaillent dans le pays.

Selon le grand Rabbin de la communauté juive de Moldavie, le Rav Zusha Abelsky: « Nous sommes reconnaissants au président de la communauté de Bendery, M. Mark Finkelson, qui travaille toute l’année pour préserver la tombe du Tsadik et renforcer le lieu. J’invite les nombreux Juifs qui viennent en Moldavie chaque année pour le tourisme ou les affaires à visiter la tombe qui est vue comme un lieu de miracles. Nous vous invitons à contacter les Beth Habad en Moldavie pour aider à visiter la tombe et la synagogue ».

Rabbi Chabtaï de Rashkov  était un kabbaliste et un Sofer STa »M. Il est surtout connu pour l’ordre qu’il a organisé selon les intentions de l’AriZal, appelé « Siddour Rabbi Chabtaï de Rashkov ». Il faisait partie de la première génération du mouvement hassidique, se référant à Rabbi Meir de Premishlan comme « mon maître ». On dit aussi qu’il a reçu l’inspiration de Baal Shem Tov. De sa descendance s’est développé le Hassidisme de Rashkov.

On sait peu de choses sur sa vie. Il est né de Rabbi Zvi Hirsch, et presque rien n’est connu de son enfance. Il a vécu à Rashkov en Bessarabie (aujourd’hui en Transnistrie / Moldavie). Il était kabbaliste et a même transcrit divers écrits kabbalistiques de sa propre main.

Son Siddour, arrangé selon le texte et les Kavanot du AriZal, est devenu l’un des textes sources de la tradition Séfarade. Dans le Siddour, il mentionne les innovations kabbalistiques qu’il a entendues de Baal Shem Tov.

Le Rabbi a dit dans l’un de ses discours : « parmi tous les nombreux Siddourim du AriZal qui ont été imprimés, celui de Rabbi Chabtaï de Rashkov est le plus autorisé pour établir le texte original du AriZal ».

Le Siddour a été imprimé pour la première fois en 1784 à Koritz, avec divers approbations, y compris celle de Rabbi Zusha d’Anipoli. Une autre édition a été imprimée en 1876 à Lebov.

Rabbi Chabtaï a été le fondateur du courant Hassidique de Rashkov, qui a opéré en Bessarabie, dans la région ukraino-roumaine.

Son frère était Rabbi Israel, Rav de Kawushen et de Lebov. Son fils Rabbi Moshe Yossef a succédé à son père en tant que chef spirituel et a été l’élève de Rabbi Pinhas de Koritz. Il est décédé le 5 Adar 1780.