La pro-européenne Maia Sandu a été investie jeudi à la présidence de la Moldavie, devenant la première femme à la tête de cette ex-république soviétique qui oscille entre sphères d’influence russe et occidentale.

Le Chalia’h Rav Chmouel Zalmanov faisait partie de la petite liste des invités à la cérémonie d’inauguration du nouveau président de la Moldavie, Maia Sandu. Le vice-président Vladimir Bolea a été impressionné lorsqu’il a rencontré le Chalia’h.

Maia Sandu a prêté serment en tant que nouvelle présidente de la Moldavie après avoir prêté serment lors d’une cérémonie le jeudi 24 décembre, a rapporté Radio Free Europe.
Sandu, un ancien économiste de la Banque mondiale qui privilégie des liens plus étroits avec l’Union européenne et les États-Unis, a été élu le mois dernier après une nette victoire au second tour contre le président sortant soutenu par la Russie Igor Dodon.

En raison des restrictions de Covid-19, la cérémonie au Palatul Republicii dans la capitale de Chisinau a été modeste avec seulement 200 participants.

Parmi les invités se trouvaient des membres du parlement, des représentants du corps diplomatique et le grand Rav de Moldova Yosef Abelsky , qui était représenté par le Chalia’h Rav Chmouel Zalmanov.

Au cours de la cérémonie, le Rav Zalmanov a eu l’occasion de rencontrer le vice-président Vladimir Bolea.

Bolea a été étonné d’apprendre comment le Rav Zalmanov perpétue l’héritage de son grand-père, le Rav Zalman Abelsky a’h, un Chalia’h de longue date du Rabbi.

Le vice-président a demandé comment il pouvait contribuer au développement de la vie juive en Moldavie.

 

 

 

Abonnez-vous à Hassidout.org par Email

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir tous les nouveaux articles dans votre boite e-mail.

 
Widget not in any sidebars