Par le RavYaakov Goldstein, shulchanaruchharav.com

 

Comme on le sait, un Juif est obligé, selon la loi de la Torah, de protéger sa santé. Selon la Hala’ha, l’avis des médecins est la seule autorité en ce qui concerne toutes les questions de santé.

En conséquence, le Rabbi encouragea toute personne qui se tournait vers lui à suivre les directives des médecins et de la communauté médicale. Il expliqua que la Torah leur donnait le pouvoir de guérir, et que l’on était Hala’hiquement obligé de respecter leurs directives en raison de la principe que la préservation de la santé de  est un commandement de la Torah.

Le cas des vaccinations n’est pas différent. Le Rabbi a encouragé les gens à se vacciner eux-mêmes et à vacciner leurs enfants pour prévenir la propagation de la maladie et à nier ceux qui estimaient que cela ne devrait pas être fait. Le Rabbi a également conseillé que le vaccin utilisé devrait être produit par les compagnies pharmaceutiques les plus professionnelles.

Il est à la fois étrange et ironique qu’il existe des gens qui refusent d’utiliser des lentilles de contact et d’effectuer des sonogrammes en raison de la position revendiquée par le Rabbi sur cette question. Ils refusent en même temps de donner à leurs enfants des vaccins malgré la position du Rabbi.

Ce qui suit sont des extraits des lettres et des conférences dans lesquelles le Rabbi sur les vaccinations.

1. Écoutez votre docteur! Les vaccins empêchent la maladie – Prenez-les:
“La Torah oblige en matière de santé à consulter un médecin et à obéir à ses instructions: il y a deux approches de la médecine, l’une étant la guérison par la recherche d’un remède contre une maladie actuelle, l’autre la médecine préventive. Il est clairement entendu que la médecine préventive est l’idéal. d’une part pour son coût sans parler du fait qu’elle prévient la maladie. De plus, elle évite d’avoir recours à une intervention médicale plus complexe telle que la chirurgie, ce qui est parfois nécessaire dans le cas d’une pathologie existante. Pour que la médecine préventive soit la plus bénéfique, il faut commencer la prévention le plus tôt possible, en commençant par les vaccinations, en se brossant les dents pour éviter les caries, et en adoptant une alimentation équilibrée, etc.”

2. Les médecins ont le droit d’administrer la médecine préventive sous la forme de vaccins
“En réponse à votre question de savoir si les médecins sont [selon la Torah] seulement autorisés à guérir une condition actuelle ou peuvent également administrer des médicaments préventifs, tels que les vaccins.La médecine préventive a été administrée par les plus distingués Gedolei Yisrael sur une base régulière. “

3. Prendre des vaccins et compter sur la communauté médicale et son administration:
“Les décès qui ont résulté de la vaccination aux États-Unis se sont produits au début de l’utilisation du vaccin, avant que sa liste définitive d’ingrédients ne soit établie, mais après plusieurs mois d’expérience avec le vaccin et sa corroboration vous vous inquiétez pas du tout de le prendre, et au contraire [on doit le faire]. “

4. Si la plupart des gens de son pays et  de sa ville vaccinent, on ne doit pas s’exclure de le faire:
«Ce que vous écrivez en ce qui concerne les vaccinations, dans ce pays, c’est la coutume de vacciner tous les enfants, mais avant cela, il faut vérifier que le fabricant du vaccin et ses ingrédients ont été testés et administrés avec succès. Vous écrivez que beaucoup de gens dans votre ville vaccinent leurs enfants, vous ne devriez donc pas vous exclure de le faire. “

5. J’ai déjà répondu à beaucoup de gens que puisque la plupart des gens le font, on devrait le faire aussi:
“En raison du caractère urgent de votre question concernant les vaccinations, je réponds à votre question avant même les autres lettres les plus pressantes.Il est étonnant que vous posiez votre question [sur le fait de savoir si vous devriez vacciner] comme beaucoup me l’ont déjà demandé.  Je repond par l’affirmative, que puisque tous les gens se vaccinent avec succès [donc, vous aussi devriez le faire].

6. Vaccin antipoliomyélitique – Puisque tout le monde est proche de tout le monde, il convient de le faire:
“PEn réponse à votre question concernant le vaccin antipoliomyélitique pour enfants [et si les habitants de Kfar Habad doivent être vaccinés], il a déjà été administré dans de nombreux pays, et aux Etats-Unis, tout le monde le fait. En ce qui concerne la marque de l’entreprise que vous devez choisir pour le vaccin, cela dépend de la qualité et de la fiabilité, et vous devriez choisir la meilleure après avoir fait les recherches appropriées.”

7. La leçon des vaccins dans le service de D.ieu :
«Il y a plusieurs décennies, la médecine a découvert que le corps pouvait éviter certaines maladies grâce à la vaccination. En effet, la vaccination stimule le corps, en lui injectant une faible quantité de ces maladies, afin de developper les anticorps. On peut en tirer une leçon: les épreuves et difficultés mineures auxquels les personnes sont confrontées doivent  être considérées comme “des vaccins” contre des défis plus graves. “

WhatsApp Vous êtes témoin d'un événement?
%d blogueurs aiment cette page :