Le vaisseau spatial Dragon transportant Eytan Stibbe et les astronautes Ax-1 atterrit sur Terre.

L’équipage de l’équipage Ax-1 du vaisseau spatial Dragon a atterri en toute sécurité sur Terre lundi. Le vaisseau spatial est entré dans l’atmosphère à une vitesse d’environ 17 000 miles par heure. Le frottement dans la couche atmosphérique a considérablement ralenti le vaisseau spatial tout en chauffant la capsule à des températures supérieures à 1600 degrés. Tout au long du processus, les systèmes de ventilation du vaisseau spatial et des combinaisons ont protégé les membres d’équipage et le vaisseau spatial lui-même.

L’engin ralentit considérablement avant de déployer son parachute et d’atterrir en toute sécurité dans l’eau.

L’engin transportait Eytan Stibbe, le deuxième astronaute israélien.

Eytan Stibbe s’est envolé vers l’espace le 8 avril dans le cadre de la mission Space X Axiom et a passé les semaines suivantes sur la Station spatiale internationale.

Le mauvais temps a retardé le retour des astronautes sur Terre.

Eytan Stibbe a décrit son expérience dans l’espace dans une interview avec Kan 11 News avant les vacances de Pessa’h.

« Le cerveau s’est déjà habitué à changer de position à 90 degrés et à devoir attribuer le sol à ce qui se trouve en dessous de vous, même s’il s’agit d’un mur », a-t-il déclaré.

Sur la routine quotidienne à la station, il a ajouté : « Vous vous levez à six heures du matin et vous avez une heure pour vous préparer, à 7h30 il y a un briefing avec toutes les stations de contrôle au sol. Ensuite, chacun continue son chemin et le soir, il y a un autre briefing. » Il a noté que le principe directeur à la station est que « lent est rapide ».

Lorsqu’on lui a demandé s’il pensait que l’entreprise de tourisme spatial devrait être développée, en tant que touriste de l’espace lui-même, Eytan Stibbe a répondu : « C’est certainement une expérience digne et extraordinaire de voir la Terre de l’extérieur et de comprendre à quel point ses ressources sont limitées. Il y a de la place pour tous les futurs professionnels seront dans l’espace, pas seulement les astronautes professionnels. Les métiers seront dispersés, il n’y aura pas un astronaute qui sache tout faire. Il y aura des gens qui seront en charge de l’ingénierie et d’autres en charge de la nutrition et il y aura des médecins. »

En ce qui concerne la nuit du Seder dans l’espace, Eytan Stibbe avait déclaré: « Je mange une Matsa et j’ai du poisson gefilte fish. Et j’ai aussi un verre de vin pour le Kiddouch. » Enfin, il a conclu, « Bonjour de la station spatiale, et Hag Sameach à tous. »

Eytan Stibbe est le premier astronaute israélien en 19 ans, suite à la mission d’Ilan Ramon en 2003 à bord de la navette spatiale Columbia. Ramon et le reste de l’équipage ont été tués lorsque la navette spatiale s’est désintégrée lors de sa rentrée.