Un ouragan s’est formé dans le golfe du Mexique jeudi dernier. Baptisé IDA, cet ouragan a frappé de plein fouet la Louisiane, en catégorie 4 sur 5, c’est-à-dire au stade ouragan majeur, 16 ans jour pour jour après le passage du dramatique ouragan Katrina sur cette même région.

 

Alors que l’ouragan Ida s’abattait sur le sud de la Louisiane, la communauté du centre juif Chabad de Metairie, en Louisiane, s’est réunie pour préparer la synagogue et s’assurer que les membres de la communauté disposent des fournitures essentielles. Metairie, une banlieue de la Nouvelle-Orléans, est située à environ 45 milles à l’est de la trajectoire prévue de la tempête de catégorie quatre, et devrait connaître des précipitations extrêmes et des vents pouvant atteindre plus de 200 km/h.

Samedi soir, des membres de la communauté ont offert de leur temps pour protéger la synagogue des tempêtes. Ils ont démonté la structure extérieure où ils ont tenu des services depuis le début de la pandémie de Covid-19 et ont recouvert de plastique les rouleaux de la Torah logés à l’intérieur du bâtiment.

 

Le Rav Menachem Ceitlin , un représentant Habad à Metairie, a travaillé aux côtés de ses collègues pour atteindre les membres de la communauté locale et s’assurer qu’ils disposent de fournitures essentielles à la survie. « Nous nous sommes donné pour priorité de nous adresser aux personnes qui vivent seules et sont particulièrement vulnérables en cette période difficile.» De nombreuses personnes ont évacué leurs maisons avant la tempête, mais la plupart ont choisi de s’abriter sur place. La communauté Habad s’est mobilisée, partageant des fournitures et gardant un contact constant avec ceux qui ont décidé d’affronter la tempête seuls à la maison.

Dimanche après-midi, alors que les vents violents renversent les lignes électriques et ont laissé plus de 200 000 personnes dans le sud de la Louisiane sans électricité, le Rav Ceitlin est plein d’espoir. « C’est très inspirant de voir la communauté se rassembler et s’assurer que tout le monde est en sécurité. Nous espérons que tout cela sera bientôt terminé. » Il a exprimé sa confiance dans le système de digues protégeant la ville d’une marée montante et a anticipé le rétablissement de l’électricité et de la climatisation dans un proche avenir.

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :