Réflexion sur la Paracha de la semaine, Vaéra, ״Et les fils de Kora’h Assir Èlkana et Aviassaf », à la lumière de la Kabbale, selon les enseignements de Rabbi Levi Ytshak Schneerson נ »ע (le père du Rabbi) , par le Rav Elyahou Wolf

Veille du 28 Tévèt, jour anniversaire de la Rabbanit ‘Hanna תנצב »ה.

Lors de célèbres causeries, le Rabbi accorda une importance toute particulière à l’incroyable dévouement de sa mère la Rabbanit Hanna qui se donna sans relâche et prépara l’encre avec laquelle son mari le Rabbi Levi Ytshak écrivit ses profonds enseignements en bordure des quelques livres qu’il possédait en exil notamment le Zohar.

Ci-joint un court métrage, qui reprend six lignes extraites d’un commentaire qui tient sur dix-neuf pages, à propos du Zohar (Paracha A’harei) en lien avec la Paracha de la semaine, Vaéra,
« Et les fils de Kora’h Assir Èlkana et Aviassaf ».

 

 

%d blogueurs aiment cette page :