Au moment où tout semblait impossible, le miracle est arrivé à la dernière minute, le matin de la veille de ‘Hanouccah. Par moins 10 degrés, des dizaines d’ouvriers ont assemblé la grande ménorah de ‘Hanouccah qui se trouve au pied des murs du Kremlin, dans le centre de Moscou, en Russie.

Ce n’est que grâce à l’intervention personnelle du grand rabbin de Russie, le Rav Berel Lazar, auprès du maire de Moscou que la rare permission a été accordée de tenir l’éclairage public de la ménorah dans les rues de Moscou ; la seule autorisation d’événement public accordée au cours des sept derniers mois en raison des restrictions sur les coronavirus.

L’événement s’est déroulé sans les habituelles grandes foules, par la diffusion en direct des médias nationaux et d’autres moyens de communication. Des milliers de spectateurs de tout le pays ont regardé l’éclairage, apportant le miracle de ‘Hanouccah chez eux.

Pendant les jours de ‘Hanouccah, de nombreuses salutations chaleureuses sont arrivées quotidiennement au bureau du grand rabbin, notamment de la part du Premier ministre Mikhail Mishustin, du président du Parlement Vyacheslav Volodin, des gouverneurs et des chefs de district.

 

Abonnez-vous à Hassidout.org par Email

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir tous les nouveaux articles dans votre boite e-mail.

 
Widget not in any sidebars