Avec le nouveau président du Parlement allemand Bärbel Bas, le rabbin de Berlin, le Rav Yehuda Teichtal, a allumé ce soir la première lumière sur le Hanukkiah de 10 mètres de haut devant la porte de Brandebourg.

 

Pour la présidente du Bundestag, la désormais traditionnelle cérémonie de Hanoucca était l’une de ses premières apparitions publiques et elle a souligné dans son discours que la protection de ses citoyens juifs est une affaire d’État pour l’Allemagne.

Claudia Roth, éminente politicienne du Parti vert et future ministre d’État à la Culture, et Iris Berben, actrice primée et membre du conseil d’administration du campus juif, ont également prononcé des discours émouvants, soulignant l’enrichissement de la culture allemande à travers les festivités juives.

L’ambassadeur d’Israël Jeremy Issacharoff et le chargé d’affaires de l’ambassade des États-Unis, Clarc Price, se sont joints à tous les intervenants sur scène pour allumer le flambeau. La ministre de la Justice Christine Lambrecht a été honorée avec un Hanoucca en verre fait à la main pour son engagement inlassable en faveur de la coexistence judéo-allemande.

En plus des invités, 1000 personnes sont venues spontanément assister à la cérémonie sur place.

Pour permettre à chacun de participer à la célébration malgré la pandémie, l’allumage des lumières de Hanouccah à la porte de Brandebourg a également été diffusé en direct sur Internet.

Au cours de la semaine de Hanouccah à venir, un total de 35 Hanukkiot érigés par Habad illumineront la ville de Berlin.

A l’initiative dedu Beth Habad de Berlin, des chanoukkiot sont installées devant le ministère fédéral de la Justice et le ministère des Affaires étrangères.

Le Rav Yehuda Teichtal a commenté : « Le message de Hanouccah est « la victoire de la lumière sur les ténèbres » et ce message sera porté vers l’extérieur avec son énergie positive et les lumières de Hanouccah dans toute la ville. »

 

%d blogueurs aiment cette page :