Un nouveau centre communautaire juif inauguré à Paris est surnommé « l’expression de la résistance » contre l’antisémitisme.

Le président français Emmanuel Macron et les dirigeants de la communauté juive du pays ont inauguré à Paris un centre communautaire juif doté d’un budget de 17 millions d’euros et en préparation depuis 20 ans.

Le Centre européen de judaïsme a ouvert ses portes mardi, « dans une période douloureuse de terrorisme et d’antisémitisme », a déclaré Joel Mergui, président  du Consistoire, responsable de la vie religieuse en France.

« Au moment où l’antisémitisme resurgit, résister ça n’est pas uniquement protéger ou répondre, mais c’est surtout convertir les cœurs et les esprits, c’est ce qui se fait ici, dans ce centre, » a déclaré Emmanuel Macron.

« Le judaïsme a joué un rôle primordial dans l’unité du continent pour bâtir ce qu’est la pensée, la civilisation européenne, pour forger au fond ce que nous sommes. Il est une part juive de l’âme européenne, façonnée dans les temps sombres autant que dans les jours heureux, » a-t-il ajouté.

« Ce sera d’abord un lieu d’ouverture et d’échanges, qui permettra, au-delà de l’aspect religieux, de mieux connaître l’histoire, les fêtes, la culture, et toutes les nuances et sensibilités qui font les richesses de la communauté juive française », a par ailleurs affirmé Joël Mergui, président du Consistoire, l’instance représentative du judaïsme.

Situé sur la place de Jérusalem, dans le 17ème arrondissement de la capitale française, le nouveau centre a une superficie d’environ 5000 mètres carrés, dont une synagogue de 600 places et un auditorium en marbre noir et le même nombre de sièges. Entre autres commodités. Le centre comprend également une salle de sport, des bureaux et une grande terrasse pour accueillir une Soucca.

Selon le maire, Geoffroy Boulard, au moins 37 000 des quelque 173 000 habitants de l’arrondissement ou  sont juifs.

Environ le tiers du coût du nouveau centre provient de dons privés. Le reste provenait de subventions municipales et gouvernementales et de parrainages d’entreprises et de groupes à but non lucratif.

Le maire de Paris, Jacque Chirac, avait accepté de donner le terrain à la communauté juive pour le projet il y a plus de 20 ans. La construction a débuté en 2015 et devait initialement s’achever en 2018. Les ouvriers du bâtiment se sont empressés d’appliquer les dernières retouches quelques heures avant l’ouverture.

 

 

 

 

Abonnez-vous à Hassidout.org par Email

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir tous les nouveaux articles dans votre boite e-mail.

 
Widget not in any sidebars