72 heures avant Pessa’h, le Beth Habad s’est embrasée – et l’émissaire n’a pas abandonné le Beth Habad dans la ville de Foshan en Chine, dirigée par l’émissaire du Rabbi, le Rav Gadi Luzon, a pris feu 72 heures avant la fête de Pessa’h • La communauté s’est mobilisée, des sommes d’argent ont été investies – et la veille de la fête, les tables du ‘Seder’ étaient prêtes pour 120 personnes avec beaucoup de splendeur et de gloire. « Nous avons traversé 72 heures d’anxiété, de difficulté, de lutte, de foi, d’espoir, d’entraide et finalement de gratitude envers D.ieu pour ses nombreuses miséricordes », a déclaré l’émissaire.

72 heures avant Pessa’h, le Beth Habad le Beth Habad dans la ville de Foshan en Chine, dirigée par l’émissaire du Rabbi, le Rav Gadi Luzon, a pris feu 72 heures avant la fête de Pessa’h.

« Dimanche, tôt le matin, nous avons reçu un appel téléphonique disant que le Beth Habad était en feu », a partagé le Rav Luzon. « Les moments où nous courions vers le Beth Habad resteront probablement gravés dans notre mémoire pour toujours ».

« Cependant », ajoute-t-il, « le sentiment d’admiration et de gratitude que les rouleaux de la Torah, l’Arche Sainte et les autres livres sacrés sont restés intacts et sans dommage nous a rempli le cœur d’un sentiment chaleureux que notre lieu est protégé et surveillé, et que le Berger fidèle ne quitte pas son troupeau même dans les moments de crise ».

L’émissaire du Rabbi souligne que « nous avons payé des sommes exorbitantes d’argent pour préparer le lieu pour la fête et voilà une table de fête somptueuse, un menu gourmet exquis et quatre jours de pur plaisir ininterrompu. Nous avons réussi à entrer dans la fête avec une table dressée pour 120 personnes, mais avant cela, nous avons traversé 72 heures d’anxiété, de difficulté, de lutte, de foi, d’espoir, d’entraide et finalement de gratitude envers D.ieu pour ses nombreuses miséricordes ».

Le Rav Luzon a conclu en disant : « Je suis reconnaissant envers D.ieu pour sa miséricorde manifeste et les miracles qui se produisent chaque jour, ainsi qu’à notre merveilleuse communauté qui s’est mobilisée pour réussir cette mission presque impossible ».