Les missions fonctionnent à capacité réduite en raison de l’apparition de la maladie dans la province du Hubei.

Ynet 

Le ministère des Affaires étrangères a décidé mercredi d’évacuer les familles des diplomates israéliens en Chine, tandis que ses missions diplomatiques fonctionnent à capacité réduite en raison de l’épidémie de coronavirus.

Plusieurs diplomates ont prolongé leurs vacances du Nouvel An chinois et sont restés en Israël.
Jusqu’à présent, une vingtaine de personnes ont été évacuées par le ministère des zones touchées par le virus.

Le ministère de la Santé a également annoncé qu’il envisageait d’ordonner aux voyageurs israéliens de rentrer de Chine, de s’abstenir de se rendre dans les espaces publics pendant plusieurs jours, même s’ils ne présentent aucun symptôme.

Selon un communiqué du ministère, ses responsables “examinent la politique d’entrée en Chine à grande échelle”, bien qu’il n’ait pas précisé si cela incluait l’arrêt des vols à destination et en provenance du pays asiatique.
“La question sera discutée par l’équipe de recherche sur l’épidémie au sein du ministère lors des prochaines réunions et, lorsqu’une décision sera prise, elle sera officiellement publiée”, a-t-il ajouté.

Les États-Unis et le Japon ont retiré leurs citoyens de Wuhan, la ville chinoise à l’épicentre d’une nouvelle épidémie de virus mercredi, alors que le nombre de morts a fortement augmenté à 132 et que le premier cas de virus a été découvert au Moyen-Orient.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré qu’elle était confiante dans la capacité de la Chine à contenir le coronavirus, mais les inquiétudes grandissent, car ses autorités sanitaires ont signalé que le nombre de cas confirmés est passé de 1 459 à 5 974.

Le nombre de décès dus au virus, similaire à la grippe, est passé de 26 à 132, presque tous dans la province du Hubei, dont la capitale est Wuhan. La province centrale d’environ 60 millions d’habitants est pratiquement mise en quarantaine.

Publicités
WhatsApp CONTACTEZ HASSIDOUT.ORG