Le Premier ministre Binyamin Netanyahu et son épouse Sarah ont rencontré aujourd’hui à Kiev la communauté juive d’Ukraine. Il  a rencontré les dirigeants de la communauté juive ukrainienne et assista à une cérémonie de souvenir au mémorial du tristement célèbre massacre des Juifs à Babi Yar.

Le massacre de Babi Yar est le plus grand massacre de la Shoah par balles mené par les Einsatzgruppen en URSS : 33 771 Juifs furent assassinés par les nazis et leurs collaborateurs locaux, principalement le 201e bataillon Schutzmannschaft, les 29 et 30 septembre 1941 aux abords du ravin de Babi Yar.

Le Discours de Binyamin Netanyahou :

C’est très émouvant d’être ici et  de comprendre le formidable chemin que nous avons parcouru depuis le ravin meurtrier de Babi Yar jusqu’au sommet des nations. Israël aujourd’hui est une puissance mondiale.

Le peuple presque ruiné, massacré sans pitié, dirige aujourd’hui un pays fort, robuste, progressiste et prospère – d’abord par le pouvoir de la foi. Parce que sans la foi, rien ne compte. Sans la foi, nous n’aurions pas accompli le miracle. de la renaissance d’Israël dans son pays: une foi qui se perpétua de génération en génération même dans les moments les plus tragiques.

Sur la crête meurtrière, il doit y avoir eu des Juifs qui ont murmuré Shema Israel et des Juifs qui aspiraient à la renaissance d’Israël. Nous connaissons également ces histoires d’autres lieux de l’Holocauste. Ils pourraient peut-être seulement exprimer leur prière et ne pas croire que cela se réaliserait, mais cela s’est réalisé garce à la foi.

Nous sommes imprégnés de foi. La même croyance, la même mission. Cette mission, dans son expression moderne, est en grande partie la renaissance de la langue hébraïque et du mouvement national; elle aurait été impossible sans ce qui s’est passé ici sur le sol ukrainien. les écrivains comme Bialik, ou Tchernichovsky, et de nombreux penseurs tels qu’Ahad Ha’am et Jabotinsky étaient ici, ils sont venus d’ici. En fait, les juifs ukrainiens ont développé les plus grands génies que nous ayons jamais eu et ils étaient tous infusés d’héritage. Ils connaissaient l’héritage juif, ils ne conspiraient pas contre lui, ils voulaient bien évidemment garder l’avenir et construire un État, mais ils ne claquaient pas la porte au passé, ils sanctifiaient ce qui est saint pour Israël, ils ont embrassé ce qui est saint pour Israël et ont aussi enseigné ce qui est saint pour Israël.Toutes ces choses venaient en grande partie de la terre d’Ukraine.

Nous luttons pour l’éternité d’Israël. D.ieu nous a donné une grande opportunité, non donnée à d’autres peuples, de reconstruire nos vies dans notre pays. Nous le faisons d’une manière qui contredit toute logique en raison de cette conviction. La combinaison de la foi et de la mobilisation des capacités de notre peuple ne change pas seulement Israël, elle change le monde.

Je vois ce que nous apportons ici, lors de ma deuxième visite après vingt ans en Ukraine, quel génie, quelle créativité, quel travail, quelle innovation nous apportons ici. Je vois combien de sympathie et d’admiration nous recevons ici, et je sais que la fondation de cette relation est plus ferme que jamais.

Je vois comme partout dans le monde une grande admiration pour l’État d’Israël. Non seulement le fait de faire face aux ténèbres et d’allumer la bougie de la vérité comme le Rabbi de Loubavitch nous l’a enseigné, non seulement le fait que nous sommes capables de repousser nos ennemis mais aussi de se faire de nouveaux amis, c’est aussi la magie qui se trouve chez nous.

Je tiens à remercier chacun d’entre vous d’assurer l’éternité d’Israël, avec l’aide de D.ieu. Merci beaucoup à vous tous.

WhatsApp Vous êtes témoin d'un événement?
%d blogueurs aiment cette page :