PHOTO : Le directeur exécutif du Conseil central Daniel Botmann, la ministre fédérale de la Justice Christine Lambrecht (SPD), le président de la communauté juive de Berlin, Gideon Joffe, et les Rav Yehouda Teichtal et Shmuel Segal (de gauche à droite).

 

Désormais, les lumières d’une Hanouccah brilleront pour la première fois devant le ministère fédéral de la justice. Aujourd’hui, lundi, la cinquième lumière de Hanouccah a été allumée cérémonieusement en présence de la ministre fédérale de la Justice Christine Lambrecht.

 

La cérémonie s’est déroulée en présence, entre autres, du directeur exécutif du Conseil central, Daniel Botmann, du président de la communauté juive de Berlin, Gideon Joffe, et des Ravs Yehouda Teichtal et Shmuel Segal du Centre éducatif juif de Berlin, Chabad Lubavitch. L’événement a eu lieu sous les restrictions de Corona.

« Partout dans le monde, les Juifs célèbrent Hanouccah pendant huit jours. Je suis donc heureux qu’une Hanoukia soit allumée en dehors de notre ministère pour la première fois cette année. Aujourd’hui, j’ai pu allumer la cinquième bougie avec le Rav Teichtal », a déclaré Christine Lambrecht.

Le Rav Yehouda Teichtal a déclaré que « Hanouccah à Berlin transforme la ville en une source de lumière et triomphe ainsi de la haine, de l’intolérance et de l’antisémitisme ». À la fin, il a remis au ministre fédéral de la Justice un chandelier de Hanouccah et un livre contenant la sagesse du Rabbi de Lubavitch.

Depuis jeudi soir, l’un des plus grands chandeliers de Hanouccah en Europe brille à nouveau devant la porte de Brandebourg à Berlin. Pendant les huit jours de la fête des lumières, une nouvelle lumière est allumée chaque soir à la tombée de la nuit sur la Hanouccah haute de dix mètres.

La première lumière a été allumée cérémonieusement le jeudi soir par le Rav Yehouda Teichtal et le Rav Shmuel Segal. Parmi les personnes présentes figuraient le maire Michael Müller (SPD), le ministre fédéral de la santé Jens Spahn (CDU) et le chef du parti des Verts Robert Habeck.

L’ambassadeur d’Israël, Jeremy Issacharoff, et l’ambassadeur des Émirats arabes unis, Hafsa Abdulla Mohamed Sharif Alulama, ont également pris part à la cérémonie. Le divertissement musical a été assuré par « The Swingin Hermlins », le groupe familial du pianiste et chef d’orchestre Andrei Hermlin.

Le lendemain, vendredi de la semaine dernière, le ministre allemand des affaires étrangères Heiko Maas  a allumé la deuxième lumière de Hanouccah en présence du Rav Teichtal. « Mon soutien à la vie juive et à Israël fait partie de mon ADN », a déclaré M. Maas. « Rien ne changera jamais dans mon soutien à la vie juive, au judaïsme et à Israël. C’est une partie essentielle de qui je suis ».

 

 

Abonnez-vous à Hassidout.org par Email

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir tous les nouveaux articles dans votre boite e-mail.

 
Widget not in any sidebars