Berthe Spiegelstein est une femme dont la vie, comme celle de son mari, a été bouleversée par la folie meurtrière des nazis.

Née à Paris en 1931, elle a été prise pour cible par les nazis dans sa jeunesse après que la Wehrmacht allemande a envahi la France.

Une tentative de fuite vers la partie inoccupée de la France, selon sa fille, a échoué. L’enfant a été placé contre le mur et ce n’est que parce qu’un officier allemand avait des scrupules que le meurtre n’a pas eu lieu.

Plus tard, elle a traversé la frontière et s’est cachée dans une petite ville près de Lyon. Pour la mère de Berthe, cependant, il ne semblait y avoir aucun espoir. Les nazis l’ont capturée et mise dans un train pour Auschwitz. Pendant le trajet, elle a sauté du wagon et s’est cachée.

Elle a donc survécu à la guerre et à la persécution, tout comme sa fille Berthe.

 

Berthe Spiegelstein (à gauche) jeune fille avec sa grand-mère à Paris. Sur ordre des occupants allemands, elles ont dû porter l’étoile juive

 

Berthe Spiegelstein (au centre) avec sa fille Rena et son petit fils

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :