Des équipes médicales ont été appelées au domicile du Rav ‘Haïm Kanievsky vendredi après-midi après que le Rav s’est évanoui. Il a été déclaré mort peu de temps après.

 

Le Rav ‘Haïm Kanievsky, 94 ans, l’un des Rabbanim les plus éminents de la communauté haredi, s’est évanoui chez lui à Bnei Brak et a été réanimé par du personnel médical. Il a été déclaré mort peu de temps après, à l’âge de 94 ans.

Le Rav Shmaryahu Yossef ‘Haïm Kanievsky, est né le 8 janvier 1928 à Pinsk, en Biélorussie. Fils du Rav Yaakov Israel Kanievsky  connu sous le nom de Steipler Gaon, un érudit de la Torah et un chef spirituel renommé, et Myriam Karelitz, la sœur du Rav Avraham Yeshaya Karelitz (le Hazon Ish). Il est considéré, comme l’était son père, comme un des plus grands décisionnaires (posseq) de la loi juive (Halakha), dans le judaïsme orthodoxe, et haredi en particulier.

Le Rav ‘Haïm Kanievsky épousa Batsheva (1932-2011), fille du Rav Yossef Shalom Eliashiv, et petite-fille du Rav Aryeh Levin . Ils eurent huit enfants : Hannah, Leah, Avraham, Ruth, Shlomo, Bracha, Dinah et Yitzhak.

Il était considéré comme l’un des deux leaders du courant lituanien non hassidique, avec le Rav Gershon Edelstein, le chef de la Yeshiva Poniovitch.

Pendant des années, le Rav Kanievsky s’est abstenu de prendre la direction publique de la communauté, mais après la mort du Rav Aharon Leib Shteinman en 2017, qui était considéré comme le dernier «maran», un titre donné à des rabbins exceptionnellement respectés, le rav Kanievsky a commencé à fournir des conseils à sa communauté.

Son leadership était considéré comme hassidique à certains égards, malgré la division de l’orthodoxie ashkénaze entre les communautés lituanienne et hassidique.

La lévaya aura lieu dimanche 20 mars à 11h00 de sa résidence de la rue Rashbam à Bnei Brak. La police se prépare pour environ un million de participants et la ville de Bnei Brak devrait être bloquée dès les premières heures du matin.

Lors du cortège funèbre, la police activera environ 3 000 policiers et préparera l’arrivée de centaines de milliers de participants aux funérailles.

De plus, la route 4 sera bloquée et deviendra une gare routière. Dès le matin, toutes les entrées de Bnei Brak seront bloquées par les véhicules et l’accès aux funérailles sera possible uniquement par les transports en commun.

La police a déclaré qu’en raison du cortège funèbre qu’elle bloquera complètement, la route 4, la route 5, la route 531 et la sortie de l’échangeur Ganot sur la route 1 seront également bloquées.

 

Une lettre de 1957 des archives Habad : Le Rabbi de Loubavitch demande, par l’intermédiaire de son secrétaire le Rav Hadakov, d’envoyer des livres de références et de sources sur le Rambam (Derech Emunah al HaRambam), qui venaientt d’être édités par le fils du Steipler Gaon zal,  le Rav (Haïm) Kanievsky.

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :