Les membres de la famille et les étudiants du célèbre mashpia, le Rav Yossef Its’hak (« Fitche ») Ofen sont impressionnés par l’incroyable miracle qui lui est arrivé.

Comme rapporté sur Hassidout.org.org, deux explosions à Jérusalem ont fait un mort et de nombreux blessés. La première explosion, qui a eu lieu vers 7 heures du matin près de la gare routière centrale, a tué le Ba’hour Aryeh Shchupak, 16 ans, et en a blessé de nombreux autres avec des degrés divers de gravité. La seconde explosion s’est produite environ 25 minutes plus tard, au carrefour Ramot. Trois personnes ont été légèrement blessées par des éclats et ont été soignées sur les lieux..

Le Rav Fitche Ofen se rend régulièrement de Ramot à la Yéchiva Torat Emet, où il enseigne la Hassidout. Ce matin-là, il était assis dans le bus  qui est passé à côté de la bombe. Les fenêtres se sont brisées à cause de l’explosion, mais miraculeusement, il a été indemne. Ne voulant pas manquer le Seder de la Yéchiva, le Rav Ofen est resté dans le bus qui a continué jusqu’à à la yechiva. En entrant dans Yéchiva, les élèves lui font remarquer que son chapeau est couvert de débris de verre !

Plus tard, l’immensité du miracle est devenue encore plus apparente. Il s’est avéré qu’une bouteille de gaz était attachée à la bombe de Ramot, augmentant potentiellement le nombre de victimes. Miraculeusement, cette bouteille de gaz n’a pas explosé et de nombreuses vies ont ainsi été épargnées.

 

Un des bus touchés par l’explosion…

 

%d blogueurs aiment cette page :