Des terroristes ouvrent le feu dans la ville côtière de Hadera, tuant les gardes frontières Yezan Falah et Shirel Abukarat.

 

Les gardes frontières Yezan Falah et Shirel Abukarat ont été assassinés lors de l’attaque terroriste de dimanche dans la ville de Hadera.

Yezan Falah, 19 ans, de la ville druze de Kisra-Sumei , s’est enrôlé dans la police des frontières il y a environ un an. Il laisse dans le deuil ses parents, un frère et une sœur.

Shirel Abukarat, 19 ans, habitant de Netanya, s’est enrôlé dans la police des frontières il y a environ six mois. Elle laisse dans le deuil ses parents et un frère.

Quatre autres combattants ont été légèrement blessés lors de la fusillade entre les combattants de la police des frontières et les terroristes armés et ont été évacués vers l’hôpital Hillel Yaffe.

Le commandant de la police des frontières, le surintendant Amir Cohen, a déclaré : « Les combattants se sont battus héroïquement, nous envoyons nos condoléances et embrassons les familles des héros Yezen et Shirel qui ont défendu des civils avec leurs corps et ont ainsi sauvé de nombreuses vies. Un jeune homme très motivé et une jeune femme qui ont donné sa vie pour la sécurité des citoyens d’Israël. »

La police a déclaré avant minuit qu’il n’y avait aucun civil parmi les blessés lors de la fusillade à Hadera.

Au total, 12 victimes ont été évacuées vers l’hôpital Hillel Yaffe. L’un d’eux est dans un état grave, un dans un état modéré, trois sont dans un état léger et les autres sont en état de choc.

Selon les premières informations, six personnes ont été blessées, dont deux policiers, lorsque deux terroristes portant des armes automatiques ont ouvert le feu sur des passants dans la rue Herbert Samuel à Hadera.

L’organisation d’intervention d’urgence ZAKA a indiqué que trois personnes ont été soignées sur les lieux, dont une dans un état grave et deux dans un état modéré.

L’organisation terroriste État islamique (ISIS) a revendiqué la fusillade de dimanche à Hadera, perpétrée par deux habitants d’Umm al-Fahm, au cours de laquelle deux combattants de la police des frontières, Yezan Falah et Shirel Abukarat, ont été assassinés.

Un communiqué publié par l’Etat islamique a déclaré : « Au moins deux membres de la police juive ont été tués et d’autres ont été blessés lors d’une invasion combinée par des combattants de l’Etat islamique dans le nord de la Palestine ».

Attachée à la déclaration était une photo de deux militants armés masqués. Le communiqué indique également que les deux terroristes, Ayman Agbaria et Khaled Agbaria, ont prêté serment d’allégeance au chef de l’État islamique.

 

%d blogueurs aiment cette page :