Naomi Lloroff, une fille de 13 ans d’une famille juive pratiquante, a disparu après avoir fait la connaissance d’une personne suspecte via TikTok. Elle a été retrouvée dans une maison musulmane en Bolivie.

 

 

Le président de l’Association des communautés d’Argentine, Eliyahu Hamara, a annoncé que Naomi Lloroff, la jeune fille de treize ans qui a disparu hier à Buenos Aires, a été retrouvée.

Naomi Lloroff et sa famille appartiennent à la communauté orthodoxe Agoudat Israël à Buenos Aires, la capitale argentine.

Les parents de Naomi ont signalé la disparition de leur fille aux autorités, lorsque toutes les traces d’elle ont été perdues après qu’elle ait quitté son domicile vers midi mercredi.

« C’est un événement extrêmement inhabituel dans notre communauté », a déclaré Hamara mercredi, avant que Naomi ne soit retrouvée. «Nous sommes avec la famille, faisant ce que nous pouvons pour aider, priant pour qu’elle soit retrouvée en bonne santé et en bonne santé. Nous avons fait appel à toutes les agences de sécurité ici, leur demandant de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour rendre Naomi à sa famille ».

Les proches craignaient que Naomi ne fasse la connaissance de quelqu’un du nom de Said Fanaya, qui utilisait TikTok pour la contacter, se faisant passer pour un garçon de son âge originaire de Bolivie.

Le père de Naomi a fait appel à la police pour l’aider, et des organisations juives sont également intervenues, exigeant que des efforts accrus de recherche soient déployés, à la lumière de leurs soupçons que la jeune fille avait été enlevée.

Naomi a finalement été localisée dans une maison musulmane en Bolivie par la police locale, après que des organisations juives aient exercé de fortes pressions sur les autorités là-bas.

 

%d blogueurs aiment cette page :