Le chanteur était à Ramat Aviv, lors d’un événement organisé lundi, Youd Teth Kislev, parlant d’un « message d’unité pour l’humanité ».

 

Le célèbre chanteur pop Aviv Geffen a prononcé quelques mots lors d’un événement organisé lundi, Youd Teth Kislev (« Hag Hagueulah »), l’anniversaire du jour où le fondateur de la dynastie hassidique ‘Habad-Loubavitch a été libéré de prison à l’époque du tsar de Russie.

Aviv Geffen a pris la parole lors d’un événement organisé à Ramat Aviv à Tel Aviv et s’est décrit comme un « ‘Habadnik ».

« Je sens et je crois qu’une certaine forme de message est née ici pour l’humanité », a déclaré Aviv Geffen. « Un message pour tout le monde, qu’il soit laïc ou religieux – qu’il nous est possible de nous entendre. Il existe des moyens d’y parvenir. La façon dont je le vois, c’est quelque chose qui est sur un plan plus élevé ».

 » ‘Habad c’est ‘Ho’hma, Binah et Daat « , a-t-il poursuivi, se référant à différents types de sagesse. « La façon dont ces termes sont compris change tout le temps, et pour moi, cela signifie que moi aussi, à ma manière, je suis un ‘Habadnik. Parce que je réinterprète toujours ma façon de comprendre les choses. Je change toujours. Je ne suis plus le même Aviv que j’étais autrefois – je sens que j’ai fait des changements pour le mieux ».

En effet, au cours des dernières années, le chanteur pop à grand succès a subi une sorte de transformation, se rapprochant de la tradition et avec plus de sympathie pour la pratique religieuse, et essayant de diffuser des messages appelant à l’unité entre les différents secteurs. Dans une performance notable avec le musicien bien connu Avraham Fried il y a environ cinq mois, il a profité de l’occasion sur scène pour demander pardon pour des choses qu’il avait dites dans le passé, ce qui avait accru les divisions.

« Une personne doit admettre qu’elle a fait une erreur », avait déclaré Aviv Geffen à l’époque. « Dans mon passé lointain, j’ai écrit plusieurs choses par stupidité et par manque de connaissances et de compréhension, et j’ai blessé beaucoup de gens. On m’a appris à m’excuser, c’est ce que je veux faire aujourd’hui, depuis la scène – je veux vous demander pardon si j’ai blessé quelqu’un ».

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :