WHATSAPP POUR ENVOI DE PHOTOS UNIQUEMENT : 00972 587 358 770 [email protected]

Le président de la Knesset a décollé mardi pour Paris où il effectuera une visite officielle à l’invitation de l’Assemblée générale et du Sénat, dans le cadre du 70e anniversaire de l’Etat d’Israël. Il arrive dans un contexte délicat vu les prises de positions hostiles à Israël adoptées par Paris concernant la situation à Gaza.

Yuli Edelstein est accompagné des députés Elie Elalouf (Koulanou), Meïr Cohen (Yesh Atid) et Ayelet Nahmias-Verbin (Camp Sioniste). La délégation rencontrera notamment le président de l’Assemblée Nationale François de Rugy et celui du Sénat, Gerard Larcher. Yuli Edelstein prononcera quelques discours et rencontera également des responsables du Crif et du Consistoire central.

Le président de la Knesset a indiqué qu’il entend insister sur la menace iranienne, le terrorisme qui frappe en France et sur la recrudescence de l’antisionisme et l’antisémitisme. Yuli Edelstein estime que les grandes décisions prises dans la bonne direction par le président Trump concernant Israël et l’Iran devraient ouvrir également la voie à un changement de conception en Europe vis-à-vis d’Israël. Ainsi, Yuli Edelstein a indiqué qu’il tentera de convaincre les français de se démarquer de l’accord avec l’Iran et de transférer leur ambassade à Jérusalem. “La France doit comprendre que nous faisons face au même ennemi et que nous combattons le même Mal, celui qui tente de porter atteinte aux valeurs occidentales et de progrès et qui veut écraser sur son chemin tous ceux qui ne pensent pas comme lui”, a rajouté Edelstein.

LPH
Photo Yuli Edelstein / Flash 90

Commentaires

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP