WHATSAPP : 00972 587 358 770 [email protected]

Jamie Guttenberg, 14 ans, est la petite-fille d’Ethel et Marvin Guttenberg et la nièce du Dr Abbie et John Youkilis du village d’Amberley.

Sur Facebook, Abbie Youkilis a décrit sa nièce comme une fille intelligente et fougueuse qui voulait être mère et ergothérapeute.

« Elle était une jolie fille avec le plus beau sourire du monde et son âme était sensible et compatissante », a déclaré Youkilis.

Au moins 1 000 personnes ont assisté à une veillée aux chandelles près du lycée Marjory Stoneman Douglas à Parkland, en Floride, jeudi soir, sanglotant ouvertement alors que les noms des victimes étaient lus à haute voix et encourageant la mention de nouvelles lois sur les armes à feu.

Dans un courriel envoyé aux membres du Caucus juif démocratique du sud-ouest de l’Ohio, des représentants ont déclaré que les arrangements funéraires pour Jamie n’avaient pas encore été affichés.

Jamie Guttenberg a été l’une des premières victimes identifiées. Son profil Facebook a déjà été transformé en un site commémoratif. Ses parents ont posté des messages effrénés sur les réseaux sociaux pour demander de l’aide afin de trouver leur «petite fille», mais ils ont confirmé plus tard qu’elle est morte dans la fusillade.

« Hier, Jennifer Guttenberg et moi avons perdu notre petite fille à une violente fusillade dans son école », a déclaré le père de Jaime, Fred Guttenberg, à des amis sur Facebook. « Nous avons perdu notre fille et mon fils Jesse Guttenberg a perdu sa soeur. Je suis brisé quand j’écris ceci essayant de comprendre comment ma famille passera à travers cela. »

Lors de la veillée, Fred Guttenberg a dit qu’il ne se souvient pas s’il a pu dire à sa fille qu’il l’aimait le jour de la fusillade.

Lors d’une veillée commémorative organisée jeudi soir en Floride, Guttenberg a rappelé aux parents à quel point la vie est précieuse: «Ne ratez jamais l’occasion de leur dire à quel point vous les aimez», a-t-il dit.

Le frère de Jamie Guttenberg, Jesse, était également étudiant à l’école. Sur Facebook, la famille a déclaré qu’il allait bien.

Dans son post, Youkilis a critiqué ceux qui défendent le deuxième amendement après les fusillades : « Pourquoi votre passe-temps de chasse est-il plus important que la vie de ma nièce? Ne voyez-vous pas que vos droits de «deuxième amendement» ont été tordus et déformés au-delà de toute interprétation rationnelle? Pourquoi ma nièce aurait-elle été sacrifiée à l’autel de vos libertés? »

Le Caucus juif démocratique du sud-ouest de l’Ohio a déclaré qu’il n’y avait pas de mots pour la fusillade ou pour la justification des armes à feu.

« Il a été raporté à l’attention de la communauté juive dans le monde entier qu’un grand pourcentage des victimes, à l’école secondaire Marjory Stoneman Douglas, étaient juives et que le tireur s’était entraîné avec un groupe suprématiste blanc », a déclaré Julie Brook.

« Que la mémoire de Jamie et tous ceux qui sont perdus cette semaine soient une bénédiction pour leurs proches et le monde entier », a déclaré Brook.

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP