Un soldat blessé par balles au poste de l’armée près du Yichouv Dolev, quelques heures seulement après que le policier a été légèrement blessé par balle à l’entrée de la vieille ville de Jérusalem; agresseur dans la capitale abattu, a été récemment converti à l’islam de Haïfa

ynet

Un soldat des Forces de défense israéliennes a été légèrement blessé jeudi après-midi lors d’une fusillade sur un poste de l’armée dans le centre de la Cisjordanie. Il s’agit de la troisième attaque contre les forces de sécurité israéliennes en moins d’une journée qui a fait 15 blessés, dont un grièvement.

Un grand nombre de soldats, de policiers et de personnel d’urgence ont été dépêchés sur les lieux. Israël tentait de déterminer si le tir avait été effectué depuis une voiture qui passait ou depuis un endroit éloigné par un tireur d’élite.

Quelques heures plus tôt, un garde-frontière avait été légèrement blessé lors d’une attaque par balle près du mont du Temple dans la vieille ville de Jérusalem. L’agresseur a été abattu par les forces de sécurité.
Le personnel de secours a été appelé sur les lieux pour soigner le garde-frontière de 38 ans, près de l’entrée Lions ‘Gate de la vieille ville.

L’officier a ensuite été hospitalisé avec une blessure à la main. Un grand nombre de policiers ont également été dépêchés sur les lieux de l’attaque, notamment le commandant du district de Jérusalem Doron Yedid, qui a effectué une évaluation de la situation dans la région.

Le tireur était originaire de la ville de Haïfa, au nord du pays, et s’était récemment converti à l’islam, a révélé une première enquête.

Un ambulancier qui s’est rendu sur les lieux a déclaré que le garde-frontière était conscient et souffrait d’une blessure à la main.
« Nous avons administré des soins médicaux et l’avons transporté à l’hôpital », a expliqué Yisrael Weingarten.

Cet attentat est intervenue quelques heures après que 12 soldats ont été blessés , dont un grièvement, lors d’une attaque avec coup de bélier dans la capitale.
Le soldat grièvement blessé a été opéré et serait dans un état stable jeudi matin. Un autre soldat a été modérément blessé et les autres ont été légèrement blessés. Huit soldats ont déjà été libérés de l’hôpital.

 

%d blogueurs aiment cette page :