Des Seders publics ont eu lieu dans la ville et ses environs, supervisés par le Rav Shneor Deutsch, émissaire et directeur du complexe « Kriat Rabbénou Hazaken »

Haditch, Ukraine – Le complexe « Ville du Rabbin Zalman » à Haditch, en Ukraine, exprime sa grande satisfaction quant au déroulement de la fête de Pessa’h dans la ville et ses environs. Les célébrations étaient dirigées par le Rav Shneor Deutsch, émissaire et directeur du site.

Pendant la soirée du Seder, des Seders publics ont été organisés à Haditch et dans les localités voisines. L’événement principal s’est tenu dans la magnifique salle du complexe abritant le tombeau du Rav Shneor Zalman, fondateur du mouvement ‘Habad et auteur du Tanya. Ce Seder spécial a rassemblé environ 100 Juifs de la ville et de toute l’Ukraine, venus célébrer la fête dans un esprit d’unité et de générosité.

En outre, des Seders publics ont été organisés dans quatre autres localités de la région, avec l’aide de jeunes étudiants ‘Habad parlant ukrainien, dont certains sont venus spécialement de l’étranger. Les membres de la communauté juive locale ont été invités à ces Seders publics et ont eu l’occasion de mettre les Tefilines avant le début de la fête.

Sous la direction du Rav Deutsch, des centaines de paniers de nourriture casher pour Pessa’h ont également été distribués dans les jours précédant la fête. Ils contenaient des Matsot, des légumes, du poisson, de la volaille, du jus de raisin et d’autres denrées, afin de permettre aux Juifs d’observer plus facilement les lois de la fête sans crainte de consommer du ‘Hametz.

Les festivités se sont conclues par un « Repas de Machia’h » qui s’est tenu à la fin de Pessa’h au complexe du tombeau à Haditch. Ce moment était empreint d’attente et de foi en la Délivrance finale, ainsi que de prières et d’espoir de pouvoir célébrer « l’an prochain à Jérusalem ».

Ce reportage met en lumière les efforts déployés par la communauté ‘Habad d’Haditch, sous l’égide du Rav Deutsch, pour permettre aux Juifs locaux et des environs de vivre pleinement la fête de Pessa’h dans un esprit de partage, de tradition et d’unité, même en ces temps difficiles.