Un nouveau mikvé pour femmes à Haditch portera le nom de la  Rebbetzin Freida, fille du Alter Rebbe, tous deux enterrés dans le cimetière d’Haditch en Ukraine. Une collecte de fonds aidera à sa construction et à son entretien.

À l’anniversaire de la naissance de l’Alter Rebbe, Haï Elloul, chaque ‘hassid voudrait plus que tout être plus proche du Baal Hatanya et du Choul’han Arou’h, Rabbi Shneur Zalman de Liadi .

En temps ordinaire, la chose la plus naturelle à faire serait de prendre l’avion pour le Ohel à Haditch. Au cours de la dernière année et demie, cependant, les vols spontanés de cette nature sont la dernière chose qui vient à l’esprit… avec les tests PCR répétés, les quarantaines, les exigences de voyage spéciales et surtout une carte des pays changeant de statut de couleur plusieurs fois par semaine , les vols deviennent extrêmement difficiles.

Puisque cette réalité est inévitable, nous nous sommes assis pour une interview spéciale avec l’homme qui a l’honneur de connecter des dizaines de milliers de personnes avec le Alter Rebbe chaque année, le rabbin Shneour ZalmanDeutsch, le directeur du Ohel de Haditch et du Beth Habad.
“Pour nous, vous êtes les invités de l’Alter Rebbe, peu importe si vous êtes arrivé ici physiquement ou si vous êtes simplement avec nous en esprit, de toute façon, nous nous engageons à vous offrir une hospitalité chaleureuse!”

Comment s’est passée l’année écoulée pour vous au Ohel de l’Admour Hazaken ?
« Baruch Hachem, nous avons eu la chance d’avoir une activité accrue. Comme vous le savez, un hassid aspire toujours à être en mouvement et à progresser – il y a toujours de la place pour apporter des améliorations et étendre nos efforts. Cette année, nous avons pu rénover le Saint Ohel lui-même. Les travaux comprenaient une clôture autour de l’ancien cimetière et la rénovation de la passerelle menant au Ohel afin d’offrir aux visiteurs un maximum de confort et de sécurité. Le point culminant est, bien sûr, la création du Mikvah Freida au nom de la fille de l’Alter Rebbe qui est également enterrée ici.
Comme vous le savez, en dehors de nos opérations dans le Tziyun pour ceux qui viennent de l’extérieur de Haditch, nous servons également de Beth Habad pour la population juive locale de la ville et pour les Juifs ukrainiens en général. Si D.ieu le veut, à Haï Elloul, nous organiserons une cérémonie d’inauguration du Mikvé !

En fait, l’hospitalité n’est qu’une partie des vastes vastes activité du Beth Habad ?
« Exactement. Même l’hospitalité elle-même est souvent incorporée dans les activités de sensibilisation. Par exemple, tout au long de l’année, nous organisons des séminaires pour des groupes de jeunes juifs de toute l’Ukraine, en coopération avec les nombreux Beth Habad dispersées dans tout le pays. Même des groupes d’étudiants d’Israël et des États-Unis viennent ici dans le cadre de leurs voyages sur les traces des grands dirigeants hassidiques. Vous pouvez dire sans réserve que ce sont des visites qui changent la vie. Ils participent à des Frabrenguen, des événements, ils étudient la Torah comme préparation spirituelle pour visiter le Ohel et quand ils arrivent dans le lieu saint, cela fait une impression profonde dans leurs âmes !

 

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :