.

Le président de la Knesset, Mickey Levy, a prononcé jeudi un discours historique au Parlement allemand à Berlin, en l’honneur de la Journée internationale de commémoration de l’Holocauste.

 

Avant le discours, Mikey Levy a récité la prière traditionnelle du deuil « Kaddish » au Parlement, à partir d’un livre de prières ayant appartenu à un jeune garçon juif pendant l’holocauste.

« Surtout ici, au Parlement allemand, nous pouvons saisir un peu la capacité d’une personne à utiliser la démocratie pour la piétiner », a-t-il déclaré.

« C’est le lieu où l’humanité a repoussé les frontières du mal, où la perte des valeurs est devenue le cadre démocratique d’une tyrannie discriminatoire et raciste. »

« Ces liens de mémoire nous unissent nos nations – les Israéliens et les Allemands. A côté de la mémoire, nous avons le renouveau. Au cours de ces 80 années, nous avons réussi à sortir du traumatisme national historique et à reconstruire. Deux nations – qui sont allées à travers un voyage insolite, sur le chemin de la pacification et de la construction de liens d’amitié courageuse. »

 

%d blogueurs aiment cette page :