Oui ! Ceci est l’idée générale et directrice de notre Paracha, et en la plaçant au premier rang dans notre vie, elle peut tout simplement accomplir des merveilles !

La Torah commence cette semaine par « Lorsque tu sortiras en guerre au-dessus de tes ennemis et qu’Hachem te les livrera dans tes mains ». Pourquoi utiliser l’adverbe « au-dessus » au lieu de « contre tes ennemis » ?

Cette guerre est en vérité bien présente chez nous, tout au long de notre vie !

À l’échelle de notre vie quotidienne, cette situation correspond à chaque nouvelle journée de notre vie, dans laquelle chacun a des objectifs spécifiques à atteindre dans le service d’Hachem.

Chaque matin, sortir en guerre c’est décider d’accomplir sa part de mission de la meilleure façon, quoi qu’il arrive. Sentir sa responsabilité, en être fier et agir. Alors, le triomphe est assuré ! Même avant la bataille, nous avons la main haut !

Réflexion : Il existe deux manières d’accomplir les Mitsvot et préparer sa partie dans le monde à la venue de Machia’h :
1. Faire notre part afin « d’être quitte » – ce qui va probablement mener à un retour en arrière à la rencontre d’un obstacle.
2. Sortir en guerre comme il se doit ! La seule option possible est le côté gagnant et le cri « mission accomplie ! ». Alors, tout obstacle sera facilement surmonté et entraîné dans le flot gagnant. Nous ne sommes pas ‘contre l’obstacle’, au même niveau que celui-ci, mais bien au-dessus de lui.

Ce n’est plus qu’une question de temps, préparons nous à la venue de Machia’h !
Nous voulons Machia’h maintenant !

Chabat chalom !
Rav Yoseph Pevzner
Pour le mérite de Chnéor Zalman ZAL

%d blogueurs aiment cette page :