fr.chabad.org / Emmanuel Mergui
À l’âge de cinq ans, Rabbi Chnéour Zalman était déjà sage et érudit. Il sentait que les portes de la Torah étaient ouvertes devant lui et il trouvait une réponse à toutes les questions difficiles qu’il rencontrait.
Lorsqu’il eut huit ans, il décida d’écrire un commentaire sur la Torah. Ce commentaire fut si profond qu’il incluait tous les enseignements contenus dans les commentaires de Rachi,1 du Ibn Ezra2 et du Ramban3. Les rabbins qui eurent ce commentaire devant les yeux en furent stupéfaits.
Une nuit, alors que Chnéour Zalman était âgé de dix ans, il fit un terrible rêve :
Il se trouvait dans le « ‘heder chéni », la salle attenante à la grande salle de prière, dans la synagogue de Lyozna, et il étudiait la Torah. Soudain, un homme connu sous le nom de Rabbi Réouven Baal Chem fit son entrée. Celui-ci était connu de tous dans la région comme guérisseur, donnant des « ségoulot » et des médicaments de son cru à ceux qui le sollicitaient.
Tu es convoqué en « dine Torah », en procès devant le tribunal rabbinique, dit Rabbi Réouven Baal Chem au petit Chnéour Zalman dans son rêve.
– Moi ? Mais qu’ai-je donc fait ? répondit l’enfant.Lire la suite

]]>